Activités

Visite de points d'intérêt et observation de la faune

Wapiti

Il est facile de profiter du plein air et d'explorer ce parc « où la prairie rencontre la montagne ». La prairie couvre les larges vallées et les pentes inférieures des montagnes, procurant aux visiteurs des possibilités exceptionnelles pour l'observation des animaux sauvages.

Ce point de convergence de la prairie et de la montagne soutient de riches concentrations de plantes d'une diversité exceptionnelle. En effet, plus de 1000 espèces végétales peuplent le parc, et bon nombre d'entre elles sont rares. Les plantes de la prairie cohabitent avec les plantes des montagnes et les espèces côtières (qui prospèrent dans ce climat grandement influencé par les conditions douces du nord-ouest du Pacifique). La meilleure période pour regarder les fleurs sauvages est au printemps quand elles forment une mosaïque de couleurs sur la prairie. Si vous êtes en voiture, faites une halte dans n'importe quelle voie d'arrêt pour une courte balade. Il vous suffira de quelques pas pour pouvoir compter une vingtaine ou une trentaine de variétés de fleurs sauvages.

Le paysage et les diverses formes de vie qui peuplent le parc national des Lacs-Waterton ont été façonnés par des processus naturels comme le feu et les inondations, et ces facteurs agissent encore aujourd'hui sur la santé de l'écosystème. Les traces de ces processus sont très évidentes un peu partout dans le parc. Une balade printanière le long de la route qui traverse le cône Blakiston vous permettra de voir de près le rôle de l'eau et des inondations dans la création de cet habitat faunique important. Ce n'est pas par hasard que cet endroit est aussi un excellent site pour l'observation du cerf, du wapiti, de l'orignal et de diverses espèces d'oiseaux. L'érosion causée par l'eau en mouvement est à l'origine de deux des caractéristiques les plus appréciées du parc - les chutes Cameron, dans le lotissement urbain, et la gorge qui expose la roche sédimentaire colorée du canyon Red Rock.

Il suffit d'une promenade en voiture sur la route du Mont-Chief pour constater les retombées du feu pour la flore et la faune. Certains tronçons de cette route longent ou traversent le mont Sofa, qui a été dévasté par un incendie en 1998. Voyez de près le paysage en régénération. N'oubliez pas votre appareil photo - ce brûlis est un véritable paradis pour les photographes.

Les nombreuses communautés végétales du parc servent d'habitat à divers animaux, dont plus de 60 espèces de mammifères, plus de 250 espèces d'oiseaux, 24 espèces de poissons et 10 espèces de reptiles et d'amphibiens. La faune est très présente dans le parc, et vous pouvez l'observer en toute sécurité depuis votre véhicule ou votre embarcation, en la perturbant le moins possible. Les animaux sauvages tendent à être les plus actifs à l'aube et à la brunante. Il sera donc plus facile de les apercevoir à ces moments-là de la journée. Nous vous suggérons de vous rendre sur les sections Espèces sauvages et Observation de la faune pour plus de renseignements.

Vous accroîtrez votre visite en variant vos moyens de transport. Si la majeure partie du parc s'explore en voiture, le long des promenades panoramiques, prenez le temps de vous garer dans une voie d'arrêt et partez pour une courte balade dans la prairie, sur un court sentier, ou jusqu'à l'une des expositions d'interprétation que vous trouverez sur votre route. L'exposition sur l'histoire naturelle de la promenade Red Rock vous permet de faire une courte balade, vous renseigne sur les activités des Autochtones dans la vallée et vous offre une vue spectaculaire sur la vallée du Blakiston. Une brève halte au Lieu historique national du Premier-Puits-de-Pétrole-de-l'Ouest-Canadien vous révèle un volet de l'histoire du parc, tandis qu'une courte exploration des berges du ruisseau pourrait vous amener à découvrir des endroits où le pétrole suinte encore.

Le repère le plus célèbre du parc est le Lieu historique national du hôtel Prince of Wales. Promenez-vous dans le hall d'entrée et admirez le superbe panorama qui s'offre à vous sur le lac Waterton Supérieur. Ce bassin d'eau est d'ailleurs le symbole du parc international de la paix Waterton-Glacier.

Les deux lieux historiques nationaux du parc font partie d'un grand réseau pancanadien de lieux historiques. Vous pouvez en visiter de nombreux autres pendant votre séjour dans le sud de l'Alberta, notamment le lieu historique national du Ranch-Bar U, le lieu historique national du Village-Agricole-de-Stirling et le lieu historique national du Précipice-à-Bisons-Head-Smashed-In . Il existe un autre excellent moyen de découvrir le parc international de la paix : participer à une croisière sur le lac Waterton Supérieur jusqu'au poste des gardes forestiers de Goat Haunt, dans le parc national Glacier, aux États-Unis. Cette excursion de 2 heures débute à la marina, dans le lotissement urbain. Les passagers sont récompensés par des panoramas exceptionnels, et la croisière est agrémentée par les commentaires explicatifs des guides-interprètes bien renseignés.