Activités

Activités nautiques

Activités nautiques

La navigation constitue un excellent moyen d'explorer le parc. Les plaisanciers qui comptent passer la nuit dans un camping d'arrière-pays accessible par bateau doivent se procurer un permis d'accès à l'arrière-pays. Veuillez vous familiariser avec les règlements sur le camping dans l'arrière-pays. Il est interdit de camper ou de dormir à bord d'un bateau.

Motonautisme et ski nautique

Ces activités ne sont autorisées que sur le lac Waterton Supérieur et le lac Waterton du Milieu. Des rampes de mise à l'eau ont été aménagées à la marina du lotissement urbain et à l'aire de pique-nique du Lac-Linnet, sur le lac Waterton du Milieu. La marina offre également des services d'approvisionnement en carburant et des mouillages.

Le ski nautique jouit d'une grande popularité sur le lac Waterton du Milieu par temps calme. L'eau est très froide, et les skieurs seraient avisés de se munir d'une combinaison étanche ou même d'une combinaison de plongée. Faites attention au bois flotté, qui peut présenter un danger grave.

Activités interdites - utilisation de motomarines.

Arrêtez Avis aux plaisanciers – Non aux passagers clandestins aquatiques!

Il vous faut dorénavant obtenir un permis gratuit pour mettre à l’eau votre bateau à moteur dans le parc national des Lacs-Waterton. Après avoir répondu à quelques brèves questions, on vous donnera tout de suite un permis (dans la plupart des cas) qui sera valable pour la saison entière. Dans certains cas, une inspection du bateau sera être requise.

Navigation de Plaisance Il vous faut désormais obtenir un permis gratuit pour mettre à l'eau votre bateau à moteur dans le parc © Parcs Canada

Le permis contribuera à prévenir l’introduction de la moule quagga dans les lacs Waterton. Voici ce que vous pouvez faire pour aider à préserver la santé des lacs et des rivages du parc :

INSPECTEZ votre bateau, remorque et équipement, et enlevez la boue, les plantes et les animaux.

DRAINEZ l’eau de votre bateau, cale, seau à appâts, arcasse et moteur.

LAISSEZ SÉCHER le tout pendant au moins cinq jours.

Les autres espèces non indigènes comme la moule zébrée, l’escargot d’eau de la Nouvelle Zélande, la salicaire pourpre et le myriophylle en épi peuvent menacer les lacs et les ruisseaux du parc.

Ces espèces peuvent se propager par les bateaux, les remorques, les tubes flotteurs, les cuissardes et de matériel de pêche, et elles ont un effet dévastateur et irréversible sur les les lacs et les ruisseaux. Voici comment vous pouvez aider à arrêter la propagation de la faune et des plants envahissantes.

Avant d’entrer dans le parc, veuillez :

  • nettoyer et faire sécher leur matériel, y compris leurs cuissardes
  • inspectés de nouveau tout le matériel de navigation et de pêche et les cuissardes avant de passer d’un plan d’eau à un autre

Aidez-nous à protéger les lacs des parcs!

Canot, kayak, chaloupe et pédalo

Le parc offre d'excellentes possibilités d'aventure aux canoteurs et aux kayakistes, particulièrement pendant les journées chaudes et calmes de l'été. Il faut user d'une prudence extrême sur les lacs Waterton en raison des vents forts, qui sont fréquents, et des grosses vagues qui peuvent se former. Les conditions météorologiques et les conditions de l'eau peuvent changer abruptement dans les vallées de montagne. Toutes les eaux du parc sont très froides.

Les canoteurs apprécient surtout le lac Cameron, qui se trouve au bout de la promenade Akamina. Le vent y est souvent moins fort que sur les lacs Waterton. Les visiteurs peuvent y louer des canots, des chaloupes et des pédalos. Les bateaux à moteur (électrique ou à essence) sont interdits sur le lac Cameron.

Les pagayeurs chevronnés peuvent se diriger vers l'extrémité sud du lac et traverser la frontière internationale pour gagner le parc national Glacier. À cet endroit, de nombreux visiteurs longent en bateau les couloirs d'avalanche à la recherche de grizzlis. Pour votre propre sécurité, il vaut mieux ne pas accoster sur les pentes de l'extrémité sud du lac ou y entreprendre de randonnée. Veuillez faire en sorte que ce secteur demeure un havre paisible pour les ours qui s'en servent comme territoire d'alimentation, de repos et de mise bas.

Le kayak est un bon moyen d'explorer les lacs et les cours d'eau du parc national des Lacs-Waterton. Il est recommandé de se munir d'une jupette sur les lacs Waterton.

Planche à voile

La plage du lac Waterton Supérieur, près du terrain de camping Townsite, est très fréquentée par les adeptes de la planche à voile. Cette activité est cependant déconseillée aux débutants, car les vents forts et les bourrasques sont chose courante sur le lac. L'eau est très froide, de sorte qu'il est sage de porter une combinaison étanche ou une combinaison de plongée. Les véliplanchistes peuvent s'attendre à devoir partager le lac avec les bateaux commerciaux et privés.