Parc national Jasper

Mise à jour de l’information 
Planification à long terme de la station de ski Marmot Basin 

Version imprimable (PDF, 337 Ko)

Rocky Mountain Skiing Inc. élabore actuellement un nouveau plan à long terme pour la station de ski Marmot Basin, située dans le parc national Jasper. Le public aura l’occasion de participer au processus de planification à long terme.

Le nouveau plan à long terme sera le premier à être élaboré selon les Lignes directrices pour l’aménagement et l’utilisation du territoire de la station de ski Marmot Basin (lignes directrices propres à la station).

Les lignes directrices propres à la station ont été approuvées par Parcs Canada en 2008. Leur rédaction a fait l’objet d’une collaboration avec la station de ski Marmot Basin et a impliqué un vaste programme de participation du public ainsi que la réalisation d’une évaluation environnementale stratégique.

Les lignes directrices propres à la station établissent des limites de croissance permanentes et négociées pour la station de ski Marmot Basin et un cadre stratégique clair pour la planification à long terme. Elles permettent à la station de ski :

  • de contribuer au maintien et au rétablissement de l’intégrité écologique du parc national Jasper; 
  • de contribuer à offrir aux visiteurs des expériences mémorables et des activités éducatives;
  • d’avoir des paramètres clairs lui permettant de planifier ses activités de manière à demeurer rentable.

À quoi faut-il s’attendre cette année?

Au printemps (2013), la station de ski Marmot Basin annoncera publiquement ses priorités et son processus de planification à long terme. L’annonce sera suivie de la diffusion d’information détaillée sur les propositions et les possibilités de participation du public. À l’automne 2013, le public sera invité à examiner et à commenter une version préliminaire du plan à long terme et de l’analyse détaillée des répercussions sur l’environnement.

Le premier plan à long terme de la station de ski Marmot Basin établira ses priorités immédiates en matière d’amélioration des installations et des pistes de ski dans les secteurs déjà aménagés.1

Ce plan ne comprendra pas de proposition pour l’aménagement de remonte-pentes à l’extérieur des secteurs déjà aménagés à la station de ski Marmot Basin. Deux études sur la faune en cours permettront d’orienter les prochains plans à long terme de la station (voir ci-dessous « À plus long terme »).

À la fin de ce premier processus de planification à long terme, Parcs Canada examinera attentivement les commentaires du public. Le directeur du parc national Jasper se prononcera ensuite au sujet de l’analyse détaillée des répercussions sur l’environnement et il soumettra un plan à long terme au ministre de l’Environnement, également responsable de l’Agence Parcs Canada, aux fins de décision.

Réduction de la superficie du domaine à bail

Parallèlement à son processus de planification à long terme, la station de ski Marmot Basin fait des démarches en vue d’une réduction volontaire de la superficie du domaine à bail. Comme il est expliqué en détail dans les lignes directrices propres à la station, un gain écologique substantiel sera réalisé en retirant 117 hectares d’habitats fauniques précieux situés dans la vallée du ruisseau Whistlers du domaine à bail de la station Marmot Basin et en les rendant à Parcs Canada afin qu’ils soient gérés comme une réserve intégrale.

En contrepartie de ces gains écologiques substantiels, la station de ski Marmot Basin peut faire des propositions précises dans un plan à long terme qui peuvent être envisagées dans certaines circonstances uniquement en tant qu’« exceptions » aux lignes directrices propres à la station, comme l’aménagement d’un réservoir à mi montagne pour la fabrication de neige artificielle.

La réduction de la superficie du domaine à bail exige un changement de limites qui implique la réalisation d’un plan d’arpentage officiel des terres du Canada, lequel modifierait l’Annexe 5 de la Loi sur les parcs nationaux du Canada et le Règlement sur la constitution de réserves intégrales dans les parcs nationaux, ainsi que la négociation d’une entente relative à la modification du bail.

À plus long terme : un deuxième plan à long terme

Conformément aux lignes directrices propres à la station, la station de ski Marmot Basin peut élaborer des plans à long terme successifs. La station devrait présenter un deuxième plan à long terme en 2015 ou en 2016, étant donné que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour appuyer les décisions relatives à certains projets possibles présentés dans les lignes directrices propres à la station. Deux importantes études sur la faune indépendantes sont en cours afin de combler des lacunes sur le plan des connaissances qui ont été mises en évidence dans les lignes directrices propres à la station et dans l’évaluation environnementale stratégique.

  • Dans le cadre d’une étude sur la chèvre de montagne, des chercheurs de l’Université Laval feront cet été une troisième campagne de collecte de données sur le terrain et devraient remettre un rapport final à la fin de mars 2014. Les chercheurs examinent l’utilisation de l’habitat par les chèvres de montagne et leurs déplacements afin de comprendre les incidences possibles de la réalisation de propositions de remonte pentes (p. ex. le prolongement du télésiège Knob) et de la pratique du ski hors piste à l’extérieur des secteurs déjà aménagés de la station Marmot Basin sur la population de chèvres de montagne de la région.

  • Une évaluation des risques pour le caribou dans la vallée du ruisseau Whistler fait l’objet de travaux menés par l’Université de l’Alberta. L’évaluation des risques pour le caribou orientera à l’automne ou à l’hiver 2013 les décisions de Parcs Canada à savoir si l’aménagement de nouveaux remonte-pentes sera envisagée ou non dans un plan à long terme à venir pour desservir les secteurs Outer Limits et Tres Hombres dans la partie supérieure du bassin hydrographique du ruisseau Whistler dans le domaine à bail de la station de ski Marmot Basin et pour prendre en compte la conservation du caribou dans la gestion des possibilités de ski dans l’arrière-pays dans la vallée.

Les résultats de ces initiatives de recherche seront communiqués au public. Parcs Canada et la station de ski Marmot Basin attendront les résultats des études fauniques avant de déterminer la portée des projets qui seraient proposés dans le cadre du deuxième plan à long terme de la station.

Entre-temps, Parcs Canada et la station de ski Marmot Basin travailleront ensemble de façon continue à la mise en œuvre des lignes directrices propres à la station et de ses plans à long terme afin de s’acquitter de leurs responsabilités communes pour ce qui est de protéger l’intégrité écologique et d’offrir aux visiteurs des expériences mémorables et des activités d’apprentissage.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec : Shawn Cardiff, 780-852-6108; shawn.cardiff@pc.gc.ca

1 Les secteurs déjà aménagés sont les secteurs des terres cédées à bail ayant été modifiés d’une des manières suivantes aux fins du ski ou à d’autres fins : construction d’ouvrages, défrichement ou enlèvement d’arbres ou d’autres végétaux, aménagement paysager, modification du relief ou autres activités liées à l’exploitation d’une station de ski.


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).