Parc national Jasper

FICHE D’INFORMATION

Expérience du visiteur dans la vallée de la Maligne

Le sentier Skyline © C. Roy

Qui visite la vallée de la Maligne?

Quelque 20 % des visiteurs du parc national Jasper se rendent dans la vallée de la Maligne – 360 000 personnes en été et 20 000 entre novembre et avril.

Il y a très peu de différences entre les visiteurs qui font le trajet jusqu’à la vallée de la Maligne et le visiteur moyen du parc :

  • 68 % en sont à leur première visite.
  • 53 % sont accompagnés d’une seule autre personne.
  • 12 % participent à un voyage organisé.
  • Environ les deux tiers sont âgés d’au moins 35 ans. Seuls 17 % des visiteurs ont
    17 ans ou moins.
  • Près de la moitié sont des Canadiens; 23 % sont des Européens et 18 % sont des Américains.

Qu’est-ce qui attire ces visiteurs vers la vallée de la Maligne?

La plupart des visiteurs viennent admirer les paysages, participer à une activité ou explorer une destination emblématique.

Pendant combien de temps séjournent-ils dans la vallée de la Maligne?

Compte tenu des possibilités d’hébergement limitées dans la vallée, la plupart des visiteurs (96 %) n’y passent pas la nuit. La durée moyenne d’un séjour au lac Maligne pendant les mois d’été est de 3,5 heures, et 85 % des visiteurs passent entre une et six heures aux environs du lac.

À quelles activités les visiteurs s’adonnent-ils?

La vallée offre aux visiteurs une vaste gamme d’installations, d’activités et de services. Les visiteurs se consacrent majoritairement à des activités d’observation des panoramas, par exemple une balade en voiture sur la route, des haltes pour de courtes promenades ou des pique-niques ou une croisière sur le lac Maligne. Les attractions les plus courues le long de la route sont le canyon Maligne, le lac Medicine et l’extrémité nord du lac Maligne.

De nombreux visiteurs se rendent dans la vallée pour s’adonner à des activités récréatives. Les activités estivales les plus populaires sont la randonnée, la navigation de plaisance et la pêche. Les activités hivernales comprennent le ski, la raquette et les excursions sur la glace dans le canyon Maligne.

À quels services et installations les visiteurs de la vallée de la Maligne ont-ils accès?

Lac Beaver  Lac Beaver © C. Whitty

Voici les principales composantes de l’offre aux visiteurs :

  • Route du Lac-Maligne (39 km)
  • 8 voies d’arrêt et points de vue panoramiques
  • 13 aires de pique-nique
  • 99 km de sentiers officiels
  • 10 campings de l’arrière-pays
  • Croisières commerciales sur le lac Maligne
  • Remise à bateaux de Curly Phillips et service de location d’embarcations; quai et embarcations de location au lac Beaver
  • 2 aires de mise à l’eau publiques
  • 2 restaurants et boutiques de cadeaux
  • Chalet du Lac-Maligne (où le thé est servi en après-midi)
  • 3 établissements d’hébergement : Maligne Canyon Hostel, Shovel Pass Lodge, Shangri-la Cabin
  • 81 panneaux d’interprétation disséminés un peu partout dans la vallée
  • Interprètes itinérants et Gardiens de la faune pendant la haute saison
  • Services de guide offerts par des exploitants commerciaux pour à peu près tous les types d’activités se pratiquant dans la vallée

Quels sont les points positifs?

Le taux de satisfaction des visiteurs est très élevé. Presque tous ceux qui ont participé à un sondage en 2012 recommanderaient la vallée à d’autres. En tout, 99 % des répondants ont dit estimer que leur visite avait répondu à leurs attentes ou les avait même dépassées.

Parcs Canada a réinvesti des sommes considérables dans le canyon Maligne depuis 2009. Il a amélioré des sentiers, des clôtures, des ponts et des panneaux de signalisation. Des améliorations ont également été apportées à d’autres éléments d’infrastructure, par exemple les pavillons de renseignements au point de départ des sentiers et les panneaux pour les piétons au lac Maligne.

Que faut-il améliorer?

Lacs Summit  Lacs Summit © R. Gruys

Bon nombre des installations et des éléments d’infrastructure de la vallée datent de la dernière réfection de la route du Lac-Maligne, en 1971. Ils ont donc besoin d’une cure de jouvence. Peu de choses donnent aux visiteurs l’impression qu’ils sont arrivés à destination. La signalisation (notamment les panneaux d’interprétation) est très limitée à de nombreux endroits.

Même s’il accorde la priorité aux investissements dans les installations les plus populaires de l’arrière-pays, par exemple le sentier Skyline et les campings du sentier du Lac-Maligne, Parcs Canada a de la difficulté à entretenir l’ensemble des installations et des sentiers aménagés en milieu sauvage dans la vallée.

Les visiteurs ont accès à de nombreuses possibilités d’activités en été. Cependant, la vallée offre peu d’activités aux touristes et aux excursionnistes débutants en hiver et pendant les saisons intermédiaires.

Parcs Canada ne possède que des renseignements limités sur les néo-Canadiens, les jeunes et les visiteurs qui connaissent peu les parcs. Il souhaiterait faire découvrir à un nombre accru d’entre eux le patrimoine naturel et culturel exceptionnel de la vallée de la Maligne.

Dans le cadre du processus d’élaboration de la stratégie de mise en œuvre pour la vallée de la Maligne, nous tenterons de répondre à la question suivante :

Comment pouvons-nous enrichir l’expérience du visiteur dans la vallée de la Maligne tout en protégeant les valeurs écologiques et sociales importantes qui sont au cœur même de cette expérience?

Envoyez-nous vos idées à l’adresse suivante : maligne@pc.gc.ca

Pour en savoir davantage sur l’expérience du visiteur dans la vallée de la Maligne, communiquez avec Amber Stewart et demandez un exemplaire de l’analyse de situation de la vallée de la Maligne à : maligne@pc.gc.ca 

*FICHE D'INFORMATION : Fichier PDF à télécharger (310 Ko)


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).