Parc national Jasper

Levée des restrictions applicables aux chiens dans le secteur de la terrasse Pyramid

Que se passe-t-il?

Le 16 novembre : Les restrictions applicables aux chiens dans le secteur de la terrasse Pyramid ont été levées.

À la suite de récentes interactions entre des loups et des chiens dans le parc national Jasper, y compris un affrontement agressif avec un chien en laisse qui a contraint les spécialistes de la faune à abattre le loup, Parcs Canada a pris une ordonnance de restriction d’activité temporaire afin que l’accès au secteur de la terrasse Pyramid soit interdit aux promeneurs de chiens.

La fermeture a permis aux spécialistes de la faune d'évaluer le niveau d'accoutumance des autres loups de la meute Pyramid. Ils ont étudié les images d'appareils photo actionnés par le mouvement, la fréquence des pistes de loups, l'activité humaine et les comptes rendus d’observation de loups dans le secteur fermé. Les résultats ont révélé que les loups et les humains se déplacent dans le secteur et qu’aucun affrontement agressif n'a été signalé. Les rencontres entre le personnel de la Conservation des ressources et les loups dans le secteur donnent à entendre que les bêtes ont une méfiance saine des humains.

Comme les autres loups de la meute semblent craindre instinctivement les humains, Parcs Canada est arrivé à la conclusion qu'il n'y a pas de risques inhabituels pour la sécurité publique. Les restrictions ont donc été levées le 16 novembre 2012. Un avertissement est cependant toujours en vigueur pour le secteur.

Contexte

Image d'un loup capté par un appareil photo actionné par le mouvement 
Images de loups captés par un appareil photo actionné par le mouvement 
© Parcs Canada

Parcs Canada s’est donné comme priorité d’assurer la viabilité à long terme de la faune dans les parcs nationaux, y compris des populations de prédateurs indigènes. Le parc national Jasper compte de 80 à 100 loups, un effectif considéré comme approprié pour la superficie du parc. Dans les cas où l’interaction entre humains et prédateurs pose un problème dans un secteur donné, la première étape consiste à y gérer l’activité humaine. C’est dans ce contexte que Parcs Canada a pris une ordonnance de restriction d’activité temporaire qui s’appliquait à la terrasse Pyramid.

L’ordonnance de restriction est entrée en vigueur le 17 octobre 2012, après qu'un loup a attaqué un chien en laisse dans le parc national Jasper. Le loup appartiendrait à la meute Pyramid, qui a choisi la terrasse Pyramid comme territoire de chasse. La bête n’a pas touché le propriétaire du chien, qui, en vaporisant du gaz poivré avant de se réfugier dans un véhicule roulant à proximité, a épargné des blessures graves à son animal de compagnie. Par souci de protection du public, Parcs Canada a abattu le loup.

Une nécropsie a révélé que le loup était une femelle en santé qui ne souffrait d’aucune maladie. L'ordonnance de restriction temporaire a été imposée pour permettre au personnel d'évaluer si cette louve était la seule à être accoutumée ou si d’autres loups de la meute Pyramid avaient adopté le même comportement. Le personnel de la Conservation des ressources a surveillé le secteur et le comportement de la meute à l’aide d’appareils photo actionnés par le mouvement, de techniques de suivi et des comptes rendus de personnes ayant observé des loups. Au terme de l’évaluation, Parcs Canada est arrivé à la conclusion que la meute continue de craindre les humains. Toutefois, la réaction des loups face aux chiens reste incertaine.

L'accoutumance de cette louve et, potentiellement, des autres bêtes de la meute est probablement attribuable aux affrontements survenus entre des loups et des chiens sans laisse. Jusqu’à présent, les loups de la meute Pyramid n’avaient toujours attaqué que des chiens sans laisse. Les renseignements recueillis donnent à penser que ces affrontements auraient probablement pu être évités si les animaux de compagnie avaient été en laisse. Pendant que les loups craignent normalement les humains, le fait de pourchasser un chien sans laisse à une certaine distance d’un humain est cependant considéré comme un comportement normal pour un loup. Le parc a été le théâtre de quatre affrontements loups-chiens depuis novembre 2011, dont deux se sont soldés par la mort des chiens. La prédation des chiens a probablement renforcé le comportement indésirable chez le loup; il se peut qu’elle ait mené à son accoutumance et peut-être également à celle d’autres loups de la meute Pyramid.

Puisque l'accoutumance récente des loups est directement liée aux affrontements survenus dernièrement avec des chiens sans laisse, Parcs Canada s'efforcera de la réduire à un minimum en appliquant activement les règlements exigeant que les chiens soient tenus en laisse et sous contrôle en tout temps. En tant que membre d'une collectivité de parc national, vous pouvez faire preuve de leadership et jouer un rôle d'ambassadeur de la faune en tenant votre chien en laisse.

Un avertissement est toujours en vigueur pour le secteur, et nous rappelons aux usagers des sentiers de prendre les mesures de précaution habituelles lorsqu'ils se déplacent en milieu sauvage. Parcs Canada recommande que vous vous déplaciez en groupes, que vous transportiez du gaz poivré et un téléphone cellulaire et que vous évitiez d’emprunter les sentiers à l’aube ou au crépuscule.

Si vous voyez un carnivore, signalez-le à Parcs Canada en composant le 780 852 6155. Vos comptes rendus nous aident à assurer la sécurité des autres usagers ainsi qu'à prévenir l'accoutumance des animaux sauvages. Si vous préférez garder l'anonymat, composez le 1-877-852-3100.

Nos meilleurs conseils — En suivant les trois consignes suivantes, vous aiderez à protéger les loups, les chiens et les gens.

  1. TENEZ VOTRE CHIEN EN LAISSE
    Les rencontres répétées entre les loups et les chiens qui ne sont pas tenus en laisse constituent un danger non seulement pour les loups, mais aussi pour tous les chiens et les humains qui pourraient rencontrer ces loups par la suite.
    C’EST BIEN PLUS QU’UNE BONNE IDÉE — C’EST LA LOI

  2. DÉPLACEZ-VOUS SANS RISQUES — SOYEZ PRÊT
    Déplacez-vous en groupe de trois personnes ou plus, transportez du gaz poivré, surveillez de près les jeunes enfants, évitez tout déplacement au crépuscule ou à l’aube, transportez un téléphone cellulaire et si vous voyez un prédateur, signalez-le.
    TOUT LE MONDE GAGNE À RESPECTER LA FAUNE

  3. SI VOUS APERCEVEZ OU RENCONTREZ UN LOUP, SIGNALEZ-LE
    Cette mesure est cruciale pour assurer votre sécurité et pour prévenir l’accoutumance des loups du parc national Jasper.
    COMPOSEZ LE 780-852-6155 OU LE 1-877-852-3100 POUR SIGNALER ANONYMEMENT UNE RENCONTRE