Parc national Jasper

Une ville minière Pocahontas

Une ville minière Pocahontas
Une ville minière Pocahontas © Parcs Canada

Le sentier de la Houillère est un court sentier de randonnée dont le parcours serpente entre les vieux bâtiments et les vieilles fondations en béton d'une ville minière jadis prospère, Pocahontas. Construite en 1908, Pocahontas a déjà abrité une population de près de 2000 personnes et se targuait même d'être dotée de commodités comme l'eau courante. Par contre, en 1921, les prix du marché et la piètre qualité du charbon entraînèrent la fermeture de la mine. Les grands culbuteurs (où l'on triait le charbon pour en enlever la roche, avant de le charger dans les trains) ont été démolis et la plupart des bâtiments déplacés. Aujourd'hui, la forêt a repris sa place sur presque toutes les ruines de cette époque.

L'exploitation minière n'est plus permise dans les parcs nationaux du Canada, mais l'extraction de cette ressource et de bien d'autres s'est poursuivie dans certains parcs jusqu'en 1930, au moment où la Loi sur les parcs nationaux l'a interdite. Étant donné la protection encore plus stricte de nos jours, l'exploitation minière ne recommencera pas dans les parcs nationaux, mais elle a tout de même cours tout près des limites du parc Jasper.

Les mines et autres industries qui entourent les parcs nationaux influent sur la santé des grands écosystèmes et, par conséquent, sur celle des parcs. Le projet d'exploitation de la nouvelle mine Cheviot, à la limite est du parc, inquiète Parcs Canada, qui craint les impacts à long terme de l'altération de l'habitat et de la perturbation des profils de déplacement des ours pouvant être essentiels à l'intégrité écologique du parc national Jasper.

Jasper collabore avec les gestionnaires fonciers de la région (foresterie, mines et parcs provinciaux) dans le cadre de partenariats comme celui de la Forêt modèle des avant-monts, afin de déterminer les moyens de gérer les grands écosystèmes de manière écologique et constructive.