Parc national Jasper

Lac Jasper et les dunes de sable

Lac Jasper et les dunes de sable  Lac Jasper et les dunes de sable © Chris Whitty

L'air, la terre, l'eau et les organismes vivants se livrent une bataille sur les rives du lac Jasper depuis plus de 8 000 ans. Les seules dunes de sable de toutes les Rocheuses canadiennes s'y forment et s'y reforment au gré du vent depuis la fin de la dernière période glaciaire.

Le lac Jasper est une portion large et peu profonde de la rivière Athabasca qui baigne tout près de la route Yellowhead. Servant en quelque sorte de tamis, le lac permet au limon et au sable de se retirer de la rivière et de se déposer au fond du lac. À l'automne, quand le niveau d'eau diminue, de vastes surfaces de sable sont exposées et s'assèchent, devenant ainsi vulnérables aux puissants vents de l'ouest qui balaient la vallée du cours inférieur de l'Athabasca. En hiver, ces vents emportent le sable et le limon plus bas dans la vallée, formant ainsi de grosses îles sablonneuses près de la rive nord-ouest du lac Jasper.

La face abritée de ces dunes est devenue le bastion de massifs mûrs d'épinettes et de peupliers baumiers, tandis que les colonies de graminées ainsi que les rosiers et les saules mènent une guerre sans relâche aux vents et au sable en constant mouvement. Nulle part ailleurs dans le parc l'équilibre de la nature n'est aussi apparent ni aussi fragile que sur les dunes de sable du lac Jasper.