Parc national Jasper

Champ de glace Columbia

Champ de glace Columbia  Champ de glace Columbia © J. Nadeau

Le champ de glace Columbia est un vestige de l'épaisse masse de glace qui recouvrait autrefois les montagnes de l'Ouest canadien. Gisant sur un large plateau élevé, il forme le plus grand champ de glace des Rocheuses canadiennes. Près des trois quarts des plus hauts sommets du parc se trouvent près de ce champ de glace, dont l'emplacement est idéal pour capter la majeure partie de l'humidité transportée par les vents du Pacifique vers l'intérieur de la Colombie-Britannique. La plupart des précipitations y tombent sous forme de neige et peuvent atteindre sept mètres par année!

Puisqu'il tombe plus de neige dans une année que ce qu'il peut en fondre durant les courts étés, celle-ci s'accumule. Avec le temps, la neige se transforme en glace et commence à s'écouler par les cols des montagnes entourant le champ de glace, ce qui crée d'immenses langues de glace appelées glaciers.

Le glacier Athabasca est le glacier le plus visité du continent nord-américain. Situé en face du Centre du Champ-de-Glace, il est continuellement en mouvement puisqu'il franchit en rampant plusieurs centimètres par jour. Débordant sur trois marches géantes de substrat rocheux à partir du champ de glace Columbia, ce glacier coule dans la vallée comme une lente rivière gelée. En raison du climat plus doux, le glacier Athabasca s'estompe ou fond depuis 125 ans. Ayant perdu la moitié de son volume et connu un retrait de plus de 1,5 km, ce glacier rétréci a fait place dans son sillage à un paysage lunaire de moraines rocheuses.

Attention! Le glacier est dangereux. Certains ont été tués par suite d'une chute dans les failles profondes et cachées du glacier, appelées crevasses. Par mesure de sécurité, ne franchissez pas les barrières.