Parc national Jasper

Secteur du lac Maligne

Au lac Maligne, vous pouvez errer sur la berge, profiter de la fraîcheur d'une randonnée en forêt ou grimper jusqu'au sommet d'un pic facile à atteindre. De Jasper, prenez la route 16 en direction est et roulez sur une distance de 1,9 km, puis tournez sur la route Maligne. Le lac se trouve au bout, à 47 km de la ville. Vérifiez votre jauge à essence avant de partir; il n'y a pas de station-service sur cette route.

Boucle du Lac-Moose

facile
Sentier 20 (facile); 2,7 km; gain d'altitude de 59m; 1-2 heures
Point de départ : Commencez votre randonnée sur le sentier des Collines-Bald (voir la description précédente), puis, après 200 m, choisissez l'embranchement de gauche, qui mène au col Maligne et au lac Moose.

L'essentiel de ce sentier se trouve dans la forêt, mais le paysage est fascinant : collines et dépressions se succèdent parmi les débris d'éboulis envahis par la végétation. Il y a des milliers d'années, un demi-milliard de mètres cubes de roche se sont détachés du chaînon qui se dresse de l'autre côté du lac Maligne. Du coup, le creux de la vallée a été entièrement comblé, et le lac s'est agrandi considérablement pour atteindre sa superficie actuelle. Les rochers incrustés de lichens et de mousses que vous voyez le long du sentier – un jardin de rocaille naturel – font partie du monticule qui s'est formé pendant l'éboulis. Les branches dénudées des pins tordus sont ornées de lichens brun foncé.

Après une courte distance sur du terrain relativement plat, quittez le sentier du Col?Maligne et prenez l'embranchement de gauche pour vous rendre au lac Moose, bassin d'eau qui comble une dépression créée par un éboulis. De là, le sentier descend en pente douce jusqu'au lac Maligne. Longez la rive de gauche pour regagner le stationnement.

Boucle Mary Schäffer

facile
Sentier 21 (facile); boucle de 3,2 km; aucun gain d'altitude; 1–2 heures

Point de départ : Au premier terrain de stationnement du lac Maligne, prenez n'importe lequel des sentiers qui mènent à la rive, puis suivez le sentier asphalté de gauche.

Lac Maligne Lac Maligne © Y. Takasaka

Ce sentier vous plaira si vous cherchez une promenade facile. Pendant le premier kilomètre, vous longez l'ancienne remise à bateaux de Curly Phillips (panneau d'interprétation) avant de gagner un point de vue où se trouve une exposition sur Mary Schäffer, femme devenue célèbre pour ses expéditions d'exploration dans les Rocheuses canadiennes. En 1908, elle et ses guides sont arrivés au lac Maligne en suivant une carte dessinée par Samson Beaver, de la tribu des Assiniboines. À l'époque, le lac était encore inconnu des Blancs.

En quittant la rive, le sentier serpente à travers des peuplements de pins, d'épinettes et de sapins subalpins odorants d'où pendent de riches jardins de lichens. Vous vous retrouverez en peu de temps au stationnement du point de départ.

Lacs Lorraine et Mona

facile
Sentier 100 (facile); 5,2 km aller-retour; gain d'altitude de 80 m; 2–3 heures

Point de départ : Garez-vous dans le stationnement du sentier des Collines-Bald (décrit précédemment), mais prenez plutôt le sentier très visible qui pénètre dans les bois à 50 m à la droite du sentier des Collines-Bald. Il s'agit du sentier Skyline, qui passe par les deux lacs.

Le sentier monte doucement sur 2 km à travers une forêt de pins tordus, après quoi il épouse un petit éperon court avant d'aboutir au lac Lorraine, que vous pouvez voir à votre gauche. Si vous poursuivez votre route sur un demi-kilomètre le long du sentier Skyline, vous croiserez un autre sentier qui longe un éperon. Celui-là mène au lac Mona, qui se trouve à votre droite. Les deux lacs baignent dans des dépressions creusées par des éboulis (voir la description précédente – boucle du Lac-Moose).

Si vous souhaitez une randonnée plus longue, vous pouvez vous rendre jusqu'au ruisseau Evelyn, 2,4 km plus loin. Il y a des tables de pique-nique de l'autre côté du pont. Passé le ruisseau, le sentier monte en lacets jusqu'à la limite forestière et franchit le col Little Shovel, une distance de 10,3 km.

Boucle des Collines-Opal

difficile
Sentier 22 (difficile); boucle de 8,2 km; gain d'altitude de 460 m; 4–6 heures
Point de départ : Tournez à gauche au premier terrain de stationnement du lac, puis de nouveau à gauche avant de monter jusqu'au plus éloigné des trois stationnements. Le sentier débute à l'extrémité nord-est de ce terrain.
Ce sentier exige beaucoup d'effort : il vous fait gagner 460 m en 3 km seulement. Toutefois, le superbe panorama de la vallée de la Maligne et l'abondance de fleurs sauvages alpines en valent bien la peine.

Boucle des Collines-Opal  Boucle des Collines-Opal © A. Zier-Vogel

À faible distance du terrain de stationnement, le sentier traverse un vaste pré humide où se succèdent plusieurs monticules. Chacune de ces bosses de terrain était à l'origine un gros rocher de calcaire qui a été fragmenté par le gel et le dégel de l'eau dans les fissures du roc.

Le sentier monte à pic sur une distance de 1,5 km à travers une forêt de pins tordus, avant de parvenir à un carrefour. Prenez l'embranchement de gauche (le moins escarpé); vous traverserez une mosaïque de forêts et de clairières remplies de fleurs subalpines avant d'atteindre la limite forestière. Le sentier s'aplanit une fois que vous avez franchi les deux collines de débris issus du pic Opal, en amont. Écoutez les trilles des bruants de Brewer qui nichent dans les saules. Après la deuxième pile de débris, le sentier décrit une courbe vers la droite pour ensuite redescendre abruptement jusqu'à l'intersection.

Collines Bald

difficile
Sentier 23 (difficile); 10,4 km aller-retour; gain d'altitude de 500 m; 4–6 heures
Point de départ : Dépassez la première voie d'accès au lac, puis les bâtiments. Traversez la rivière Maligne, rendez-vous jusqu'au bout du terrain asphalté et tournez à gauche dans le grand stationnement. Le sentier, un ancien chemin coupe-feu, s'étend derrière la barrière, à la droite.
NOTA : Ce sentier est fréquenté par les cavaliers.

Malgré un gain d'altitude de près de 500 m, ce sentier en vaut bien la peine. Il décrit une ascension constante à travers une forêt clairsemée de pins tordus. Après 3,2 km de marche, restez du côté gauche (sur le sentier qui monte à pic) plutôt que de prendre l'embranchement plat de droite.
Au bout de l'ancien chemin coupe-feu (où il y avait jadis un poste d'observation), vous avez une vue imprenable sur le lac Maligne. Vous êtes alors à 2 170 m d'altitude. La forme triangulaire du pic Samson (3 077 m) est visible à mi-chemin de la rive la plus éloignée. Vous pouvez aussi admirer (dans le sens contraire des aiguilles d'une montre) le pic Leah (2 810 m), le pic Opal (2 740 m – de couleur brun-rouge), le chaînon Queen Elizabeth (de couleur grise), la vallée de la Maligne, le chaînon Maligne (de couleur brunâtre) et, tout près, la limite nord des collines Bald.

Prenez le sentier qui mène en direction sud jusqu'au pied d'une petite montagne arrondie. L'ascension jusqu'au sommet, à 2 300 m, est ardue. Des fleurs robustes exhibent leurs couleurs vives sur la toundra rocheuse. Au sud, les grands prés alpins sont tapissés de fleurs à la fin de juillet et au début d'août. Il se peut que vous y voyiez des caribous; ils sont faciles à apercevoir lorsqu'ils montent sur les bancs de neige pour fuir les insectes.

Explorez les sentiers

Réseau de sentiers faciles de Jasper             Terrasse Pyramid
De l'autre côté de la rivière Au sud de la ville
À l'ouest et au sud-ouest de la ville Secteur du mont Edith Cavell
Secteur du lac Maligne Promenade des Glaciers
Secteur des lacs Geraldine Secteur des sources thermales Miette