Parc national Jasper

Randonnées pédestre

Randonnées pédestre à Jasper 

À pied dans un parc national enchanteur

Le parc national Jasper était fort probablement déjà parcouru de pistes frayées par les ongulés - wapitis, bisons, mouflons d'Amérique, orignaux, chèvres de montagne et caribous - bien avant l'arrivée des humains dans les Rocheuses canadiennes, il y a environ 11 000 ans. Les Autochtones ont découvert ces sentiers et en ont fait leurs axes de transport. Puis, au XIXe siècle, ce fut au tour des explorateurs européens, des employés des compagnies de traite de fourrures, des arpenteurs du chemin de fer et des colons de s'y succéder.

Le parc a été créé en 1907. Depuis, le réseau de sentiers naturels s'est agrandi, et il est désormais entretenu pour la plus grande joie de tous ceux qui veulent découvrir de plus près les étendues sauvages de Jasper. Que vous désiriez vous balader sur les berges du lac Maligne ou faire une randonnée dans la zone alpine, ce guide aura de quoi vous intéresser.

Dans le parc, seuls quelques sentiers sont réservés aux piétons. L'essentiel du réseau est accessible à la fois aux randonneurs pédestres, aux cyclistes, aux cavaliers et à la faune. Et nous aimerions qu'il continue d'en être ainsi.

Vous pouvez nous aider en suivant les règles décrites dans les encarts en couleur.


Téléchargez une version pour impression
Guide de Randonnée d'une journée du parc national Jasper (Large PDF 14,703 Ko)

NOTA : Les distances indiquées dans les descriptions sont approximatives. Elles correspondent, selon le cas, à l'aller-retour, à une boucle entière ou au trajet entre deux stationnements. Sauf indication contraire, la durée indiquée correspond au nombre total d'heures de randonnée pédestre.


Explorez les sentiers

Secteur du lotissement urbain de Jasper
Télécharger une version imprimable de la carte - Large PDF 3435 Ko

Partageons les sentiers

Partagez la vallée
Le confluent des rivières Miette, Maligne et Athabasca représente un habitat de toute première importance pour le wapiti, le mouflon d'Amérique, l'orignal et le chevreuil, de même que pour les gros prédateurs, dont le loup, le couguar, le grizzli et l'ours noir.

Des études récentes permettent aux chercheurs de conclure que la présence des humains force les gros prédateurs à éviter certains secteurs de ce carrefour important. Sur la carte, les régions ombragées correspondent à celles qui sont peu perturbées par les humains et les installations, et elles revêtent donc une importance particulière pour les espèces furtives. Pour nous aider à ramener l'habitat à son état d'origine, veuillez rester sur les sentiers désignés. Évitez les sentiers non balisés, qui sont surtout utilisés par la faune. Certains sentiers désignés sont illustrés en gris sur la carte; c'est parce qu'ils sont souvent empruntés par les animaux sauvages. Pour protéger la faune, régénérer l'habitat et éviter les affrontements, nous vous demandons d'éviter ces sentiers.

Avis à tous les adeptes du plein air

Partageons les sentiers
  • Partagez les sentiers. La courtoisie et le respect sont de rigueur.
  • Demeurez sur le sentier. En prenant un raccourci, en contournant une mare de boue ou en cernant une plaque de neige, vous endommagez la végétation.
  • Choisissez un sentier à la mesure de vos capacités. Pour obtenir des suggestions utiles, lisez ce guide ou demandez conseil au personnel du parc ou aux employés des boutiques d'articles de plein air.
  • Certains sentiers sont réservés aux piétons.
  • Il est interdit de créer de nouveaux sentiers sans autorisation préalable.
  • Préparez-vous adéquatement! Le parc national Jasper est un endroit sauvage, et vous devez être autonome. La prudence avant tout!

Règlements de base des parcs nationaux

Gardez les chiens en laisse  Gardez les chiens en laisse © Parcs Canada
  • Les véhicules à moteur doivent demeurer sur les routes publiques.
  • Rapportez vos déchets.
  • Vous devez garder votre animal de compagnie en laisse.
  • Gardez votre nourriture hors de portée de la faune.
  • Il est interdit de cueillir ou de déplacer quelque objet que ce soit.

Fleurs sauvages
La zone alpine subit les assauts constants de Dame Nature, et la survie est difficile pour les plantes qui y élisent domicile. Lorsque vous faites de la randonnée en altitude, demeurez sur les sentiers en tout temps, même si vous devez allonger votre parcours, traverser une mare de boue ou marcher dans la neige.

Faune
Vous verrez presque certainement des animaux sauvages pendant vos randonnées. Oiseaux, écureuils, chevreuils, wapitis, orignaux, chèvres de montagne, mouflons d'Amérique, ours, coyotes – ce ne sont là que quelques exemples.

Les gros animaux sont-ils dangereux? Toutes les bêtes peuvent être agressives si elles se sentent menacées. Demeurez à au moins 50 m de tout wapiti. Au printemps, pendant la mise bas, les femelles sont particulièrement dangereuses. En automne, pendant le rut, ce sont surtout les mâles qu'il faut éviter. Dans le cas des ours, la distance à respecter est d'au moins 100 m. *Lisez le dépliant Les ours et les humains

Ne vous approchez jamais d'un animal sauvage et abstenez-vous de le nourrir. Il est illégal de le faire, et, en plus, vous risquez de vous blesser. De toute manière, nourrir un animal équivaut bien souvent à le faire mourir.

Les animaux sont habitués à voir des randonneurs sur les sentiers décrits ici. Si un animal sait à quel endroit il risque d'apercevoir des humains, il est plus susceptible de ne pas se montrer agressif.

Mais si vous n'êtes plus sur le sentier – si vous prenez un raccourci dans la forêt, par exemple –, vous courez le risque de surprendre l'animal. S'il s'agit d'un ours, la rencontre pourrait se révéler désastreuse. Pour votre propre sécurité, demeurez sur les sentiers. Vous donnerez ainsi à la faune du parc l'espace dont elle a besoin.

Eau potable
Apportez au moins un litre d'eau potable à chacune de vos sorties et au moins deux litres si vous comptez partir pour toute la journée. L'eau du robinet de Jasper est bonne à boire.

L'eau de surface est souvent contaminée par la giardia, parasite intestinal qui peut causer des problèmes de santé graves. Pour la purifier, il faut la faire bouillir ou la passer dans un filtre homologué.

Pêche
Pour avoir le droit de pêcher dans le parc, il faut obtenir un permis de Parcs Canada, que vous pouvez acheter à un comptoir d'information, au bureau des gardes ou à une boutique d'articles de pêche de la ville. Vous recevrez un exemplaire du Sommaire du règlement sur la pêche avec votre permis.

Chevaux
Oui, vous pouvez faire de l'équitation dans le parc national Jasper! Les excursions privées sont permises à peu près partout dans le parc, à quelques exceptions près : les aires de pique-nique, les campings accessibles en véhicule, les campings piétons, les aires publiques de la ville et certains sentiers précis.

Veuillez consulter la carte illustrée au verso pour savoir quels sentiers des environs de la ville sont interdits aux cavaliers. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l'équitation, veuillez demander le Guide à l'intention des cavaliers au Centre d'information du parc.

Cyclistes

  • Évitez les dérapages. Vous érodez les pistes chaque fois que vous verrouillez vos freins.
  • Ralentissez à l'approche des randonneurs et des cavaliers. Si vous devez les doubler, faites sonner votre clochette ou signalez-leur votre présence en criant, puis demandez à passer.
  • Cédez le passage aux randonneurs et aux cavaliers. Si vous croisez des chevaux, arrêtez-vous, rangez votre vélo du côté inférieur du sentier et ne repartez que lorsque les bêtes sont derrière vous.

Sécurité
Le parc est un endroit sauvage qui recèle bien des dangers. En bout de ligne, vous êtes responsable de votre propre sécurité. Soyez prudent.

Faites attention lorsque vous explorez des lieux inconnus ou que vous entreprenez de nouvelles activités. Ne partez jamais seul. Faites savoir à quelqu'un où vous allez et quand vous comptez être de retour. Apportez suffisamment d'eau et de nourriture. Emportez des vêtements de rechange pour le cas où le temps se gâterait. Avant de partir, mettez ce dépliant dans votre sac à dos.

Transport
Le parc national Jasper est grand, et les transports en commun sont rares. Heureusement pour les randonneurs qui n'ont ni voiture ni vélo, la terrasse Pyramid est sillonnée de nombreux sentiers magnifiques qui débutent juste à l'extrémité de la ville. Dans le cas des sentiers plus éloignés, adressez-vous aux sociétés de transport locales. Il se peut que l'une d'elles puisse vous déposer et passer vous chercher après votre randonnée.

Des problèmes sur un sentier? Signalez-le à un employé du parc.


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).