Parc National Elk Island

Sommaire Exécutif

Parcs Canada gère un réseau de parcs nationaux, de lieux historiques nationaux et d’aires marines nationales de conservation de renommée mondiale. Les parcs nationaux du Canada sont créés afin d'assurer la protection permanente de certains endroits spéciaux qui représentent les régions naturelles du Canada et afin de rapprocher les Canadiens du patrimoine naturel et culturel durable qu'offrent ces endroits. Aux termes de la Loi sur les parcs nationaux du Canada, les parcs nationaux doivent avoir un plan directeur pour guider Parcs Canada dans la prise de décisions et de mesures pour assurer la protection, la gestion et l’exploitation des parcs nationaux.

Le parc national du Canada Elk Island est situé 45 km à l’est d’Edmonton, en Alberta. Il est le sixième plus ancien et le septième plus petit des 42 parcs nationaux du Canada. Il a été créé en 1906 à titre de refuge faunique pour le wapiti avant de devenir un parc national. L'objectif du parc national du Canada Elk Island est de protéger une partie représentative de la région naturelle des plaines et des plateaux boréaux du Sud et de permettre aux générations actuelles et futures d’apprécier les caractéristiques exceptionnelles et représentatives du parc et d'en faire l'expérience.

Le Plan directeur de 2011 réunit trois éléments du mandat de Parcs Canada – protéger les ressources patrimoniales, faciliter l’expérience du visiteur et favoriser l’appréciation et la compréhension du public – à l’intérieur d’une nouvelle vision pour le parc, refaire connaissance avec la nature. Il décrit aussi les stratégies clés pour gérer le parc, relever les défis et saisir les occasions mentionnées dans le Rapport sur l’état du parc - Parc national du Canada Elk Island 2010. Le Plan directeur vise à :

  • inculquer dans les cœurs et les esprits des Canadiens que le parc national du Canada Elk Island est un sanctuaire - un endroit pour les gens et les animaux sauvages; qu'il fait la fierté d'un des plus grands centres urbains du Canada - Edmonton; qu'il constitue un endroit accueillant et un lieu d'apprentissage, où la participation est forte et où l'on crée de nouvelles traditions; 
  • présenter aux Canadiens l'héritage du parc national Elk Island en matière de conservation qui se perpétue non seulement dans la protection et le rétablissement des populations d'espèces sauvages, mais aussi dans une aire patrimoniale protégée d'importance nationale qui contribue, avec ses partenaires, à la biodiversité et à la viabilité des collines Beaver.

Une description des quatre stratégies clés est présentée plus bas.

Recevoir les visiteurs et les Canadiens

À l’heure où la mosaïque canadienne continue de se diversifier et où le nombre de citadins et de nouveaux Canadiens augmente, il y a un risque de plus en plus grand de perte de contact avec la nature en général, et avec les parcs et les aires protégées en particulier. Afin de garantir que les Canadiens ont des occasions d’apprécier le patrimoine naturel et culturel du parc national Elk Island, d’en faire l’expérience et d’apprendre, Parcs Canada centre ses efforts sur la création d’offres intéressantes pour les visiteurs, afin qu’ils éprouvent un sentiment d’appartenance à cet endroit. Grâce à leur participation, Parcs Canada partage sa vision avec tous les Canadiens et les rapproche de leur nature et de leur histoire. La stratégie Recevoir les visiteurs et les Canadiens vise à rendre le parc national Elk Island plus reconnaissable en tant que parc national; plus invitant et accessible pour les citadins et les nouveaux Canadiens de la région métropolitaine d’Edmonton qui n’ont peut-être jamais fait l’expérience d’un parc naturel; et plus intéressant comme endroit de visite - première ou répétée- pour ceux qui voyagent sur la route Yellowhead.

Inviter la participation au plaisir, à l’apprentissage et à la représentation

Inviter la participation consiste à demander aux Canadiens pourquoi et comment gérer le parc national Elk Island et en faire l’expérience. Cela permet aussi de trouver des façons concrètes pour le public de participer au maintien et à la préservation de l’intégrité écologique du parc. Cette stratégie prévoit entre autres l’augmentation des possibilités de collaboration des Canadiens avec Parcs Canada, par le bénévolat ou autrement; l’élaboration d’un cadre pour la participation des Autochtones à la gestion du parc et à des programmes pertinents et importants pour eux; la promotion du parc comme une salle de classe grandeur nature dans les nombreux établissements d’enseignement de la région; la possibilité pour les intervenants de participer davantage à la gestion du parc dans le cadre d’un processus de consultation.

Pratiquer et présenter du leadership en conservation

Créé au départ pour protéger une des dernières hardes de wapitis du Canada, le parc national Elk Island est devenu un chef de file national et international pour son leadership et ses pratiques exemplaires en conservation. Ce parc, le seul parc national complètement clôturé au Canada, abrite des hardes de wapitis, de bisons des Plaines et de bisons des bois. Des hardes de jeunes bisons ont été transférées dans toute l'Amérique du Nord et en Russie dans le cadre de nombreuses initiatives de conservation et de réintégration. Pour réussir à gérer cet écosystème varié à l’intérieur d’un petit territoire clôturé, il faut utiliser des pratiques de gestion actives et adaptatives efficaces et un programme intégré de surveillance de l’intégrité écologique. Le partage de ces pratiques exemplaires, de ces histoires et de ces expériences avec le public, les intervenants et les collectivités autochtones, de même que la présentation du riche héritage en matière de conservation de la faune du parc et la participation du public à celle-ci, constituent une priorité pour le parc. Le parc national Elk Island donnera aux Canadiens l’occasion de contribuer et de faire partie d’un siècle d’héritage en matière de conservation du parc.

Au-delà de la clôture : collaborer au soutien de l’intégrité écologique et de la durabilité

Le parc national Elk Island est au centre des efforts de préservation de la biodiversité des collines Beaver. Il joue un rôle vital à cet égard dans la mesure où il protège l’un des derniers corridors naturels du centre est de l'Alberta et fait partie de la réserve de ciel étoilé de 200 km2 des collines Beaver. Ce parc est une des deux zones centrales protégées du projet de réserve de la biosphère des collines Beaver (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture). En outre, le parc national Elk Island est voisin d'un secteur de développement industriel intense connu sous le nom de centre industriel de l'Alberta. Au-delà de la clôture est axé sur la recherche de possibilités et de moyens pour le parc de participer au processus de planification régionale des terres adjacentes à ses frontières et d’atteindre des objectifs communs dans la protection de l’intégrité écologique et des ressources culturelles et dans la promotion d’expériences de qualité pour les visiteurs.

Pour appuyer ces stratégies clés, le Plan directeur prévoit trois méthodes de gestion distinctes pour l’aire d’accueil du parc, l’aire du lac Astotin et l’aire située au sud de la route Yellowhead. Le Plan directeur comprend aussi un plan de zonage actualisé du parc en ce qui concerne la protection et l’utilisation, un résumé de l’administration, des activités et de la gérance environnementale du parc et une évaluation environnementale stratégique du plan.

Le Plan directeur comporte des cibles et des mesures pour la mise en œuvre, l’évaluation et le rapport sur les progrès vers l’atteinte des objectifs du parc et la réalisation de la vision. Le plan et la mise en œuvre du plan sont systématiquement révisés cinq ans après le dépôt au Parlement afin de garantir qu’il demeure pertinent et efficace pour la gestion du parc national Elk Island.

Parc National Elk Island - Plan Directeur 2011 (PDF, 3.2 MO)


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).