Parc national du Canada Elk Island

Gestion du bison

Différences phénotypiques entre les sous-espèces de bisons
Carte des secteurs traditionnels du bison des bois et du bison des plaines. Secteurs traditionnels du bison des bois et du bison des plaines.
© Parcs Canada

Les caractéristiques qui distinguent le bison des plaines du bison des bois peuvent se classer en deux groupes; à savoir le pelage et la stature. D'une part, le pelage du bison des plaines présente des caractéristiques plus évidentes que celui du bison des bois. Le bison des plaines se distingue aux touffes de poils qui lui ornent les pattes, à sa grosse barbiche, à sa longue crinière et à sa cape bien démarquée. Le bison des bois, lui, n'a pas de touffe de poils sur les pattes, et il a une petite barbiche pointue, une crinière rudimentaire et une cape lisse qui se nivelle graduellement aux reins. D'autre part, le garrot du bison des plaines se trouve directement par-dessus les pattes avant, et celui du bison des bois se trouve bien plus près de la tête. Il y a entre outre une différence de poids entre les deux sous-espèces, le bison des bois étant considérablement plus gros que le bison des plaines. Le parc consigne des données sur le poids des bisons depuis 1956 et, depuis toutes ces années, un seul bison des plaines a dépassé la marque des 909 kg (2 000 livres). En revanche, plus d'un tiers des bisons des bois mâles excèdent ce poids.

Certains chercheurs pensent que les deux sous-espèces sont tout simplement des écotypes et que, si on plaçait un bison des bois dans l'habitat du bison des plaines, ou vice-versa, celui-ci en viendrait à présenter les caractéristiques du bison hôte, simplement en raison des facteurs présents dans le milieu où il se trouve. Au début des années 1990, des chercheurs ont mené une vaste étude phénotypique dans le cadre de laquelle la quasi-totalité des hardes gérées par des autorités publiques (tant les bisons des plaines que les bisons des bois) ont été examinées pour leurs manifestations phénotypiques externes. L'étude a révélé que, indépendamment de l'habitat dans lequel ils se trouvent, les bisons conservent les caractéristiques de leur sous-espèce. En fait, des travaux de recherche effectués récemment à l'Université de l'Alberta ont permis de conclure formellement qu'il existe bel et bien une différence génétique entre les deux sous-espèces.

BISON DES PLAINES
Bison des plaines mâle.
Bison des plaines mâle.
© Parcs Canada / EI9912310025, 1991/12/31
  • Les pattes avant sont garnies d'épaisses touffes de poils en manchon;
  • La barbe est épaisse et pendan.
  • La crinière est large et pend jusqu'en dessous du poitrail.
  • La cape se démarque bien derrière l'épaule.
  • Le pelage forme une touffe épaisse entre les cornes.
  • La cape est habituellement de couleur moins foncée que celle du bison des bois.
  • Le poids équivaut aux deux tiers du poids d'un bison des bois du même âge.
BISON DES BOIS
Bison des bois mâle.
Bison des bois mâle.
© Parcs Canada / EI9912310026, 1991/12/31
  • Les pattes avant sont presque dépourvues de touffes de poil.
  • La barbiche est peu épaisse et hirsute.
  • La crinière est courte et dépasse rarement le poitrail.
  • La cape se nivelle graduellement non loin des reins, et la démarcation du pelage est presque inexistante.
  • Le toupet tombe en longues mèches sur le front.
  • Le pelage est habituellement plus foncé, surtout sur la tête.