Parc national du Canada Elk Island

Observation de la faune


Deux orignaux mâles se battent pendant le rut à l’automne
© Parcs Canada

Le parc national Elk Island offre certaines des meilleures possibilités d’observation de la faune en Amérique du Nord. Pour accroître vos chances d’apercevoir des bisons, des wapitis, des oiseaux ou d’autres animaux dans le parc :

• Planifiez votre visite à l’aube ou au crépuscule, moments de la journée qui pourraient fournir une meilleure chance de voir des animaux sauvages. Beaucoup d’animaux s’abritent sous les arbres pendant les périodes les plus chaudes de la journée.

• Conduisez lentement sur la promenade ou, mieux encore, partez en randonnée. Les possibilités d’observation de la faune s’améliorent si vous vous déplacez lentement.

• Il est habituellement plus facile d’observer des wapitis et des orignaux l’hiver, après que les feuilles sont tombées des arbres et des arbustes. Profitez des journées pluvieuses d’été; le temps humide ne dérange pas certains animaux sauvages comme l’orignal et la sauvagine.

• Appréciez les petites choses! On trouve à Elk Island des petits mammifères, des oiseaux, des grenouilles et des papillons en été. Gardez l’œil ouvert pour voir ces petites créatures aussi.

• Lorsque vous observez de gros animaux sauvages comme les bisons, n’oubliez pas de les observer en toute sécurité à une distance de 100 mètres (330 pi ou distance équivalente à trois autobus). Donnez-leur de l’espace, n’obstruez pas leur trajectoire et laissez-leur suffisamment d’espace pour s’enfuir.

Routes panoramiques


Une voiture arrêtée près de bisons sur la promenade
© Parcs Canada

La route Yellowhead (route no 16) traverse le parc national du Canada Elk Island sur 10 km. Regardez bien autour de vous et vous pourriez apercevoir des bisons des bois au sud de la route et des bisons des plaines au nord.

La promenade Elk Island est la principale route qui traverse le parc du nord au sud. Au long des 20 km de cette route, vous pourriez voir des bisons des plaines, des orignaux, des wapitis, des chevreuils et des coyotes. Toute l’année, des hardes de bisons se rassemblent le long de la promenade et de la boucle de l’enclos des bisons; l’hiver, on peut y observer des hardes de wapitis.

Soyez patient et prudent. Des automobilistes qui ne connaissent pas le parc peuvent faire des arrêts brusques lorsqu’ils voient des bisons et des animaux sauvages sur la route. Les animaux peuvent tenter de fuir à l’approche d’un véhicule en courant à sa hauteur. Lorsque vous pouvez le faire en toute sécurité, rangez-vous sur le côté de la route ou ralentissez jusqu’à ce que l’animal ait quitté la route.

Pour vous rendre à l'aire de pique-nique du lac Tawayik, vous devez quitter la promenade Elk Island. La brève randonnée en voiture vous amène vers une aire de pique-nique paisible. Si vous suivez le sentier qui donne sur le lac, vous pourriez observer des oiseaux de rivage et de la sauvagine pendant l’été, sans oublier les bisons qui viennent souvent brouter dans la région.

Des panneaux d’interprétation et des belvédères sont installés aux points de départ de la plupart des sentiers. On peut admirer certains des panoramas les plus spectaculaires des rives des lacs Astotin et Tawayik, surtout à l’aube et au crépuscule. Lorsque vous pouvez le faire en toute sécurité, rangez votre véhicule sur le bord de la route pour observer la faune et le paysage. Utilisez une aire d’arrêt ou l’un des stationnements aménagés au point de départ des sentiers, ou surveillez les panneaux signalant les belvédères.

Photographie de la faune

Prendre la photo parfaite


Deux bisons dans un pré givré
© Parcs Canada 

Pour bien des gens, le clou de leur visite dans le parc est de prendre la photo parfaite d’animaux sauvages. Les photographes qui sillonnent le parc à la recherche de beaux clichés ont une responsabilité particulière à l’égard de la faune et des autres visiteurs.

Empruntez l’une des voies d’arrêt le long de la promenade Elk Island ou du chemin Administration pour garer votre véhicule pendant que vous prenez une photo.

• Évitez d’entourer un animal, de le suivre ou d’entraver ses déplacements.

• Ne mettez jamais la vie d’une personne (en particulier celle d’un enfant) en danger pour la photographier avec un animal.

• N'essayez jamais d'attirer une bête sauvage en lui offrant à manger ou en simulant des cris d'animaux, comme le bramement du wapiti.

• Ne klaxonnez pas quand vous rencontrez un animal et restez à bonne distance d’eux.

• Soyez patient!

Observation d’oiseaux

 Bruant vespéral
Bruant vespéral
© Parcs Canada

Le parc national Elk Island est aussi connu comme le paradis des ornithologues amateurs. On y a enregistré plus de 250 espèces d'oiseaux. Le parc est une zone de transition entre la forêt boréale et la forêt-parc à tremble qui renferme plusieurs habitats distincts à l'intérieur d'une faible superficie. Cette diversité de milieux secs et de vastes terres humides permet à de nombreuses espèces de se nourrir et de se reproduire.

Plongeon huard avec ses petits
Plongeon huard avec ses petits
© Parcs Canada


Canard d’Amérique
© Parcs Canada

Le lac Astotin, à seulement 14 km au nord de la route no 16 en suivant la promenade Elk Island, est une importante zone de terres humides où l'on peut apercevoir de la sauvagine. Baladez-vous le long du sentier de la Rive-du-Lac (no 10), du sentier Vue-sur-le-Lac (no 6), ou de la promenade des Eaux-de-la-Vie (no 8), ou empruntez le chemin Administration, et faites une halte dans une aire d'arrêt pour admirer le panorama spectaculaire des oiseaux de milieux humides. N'oubliez pas les autres sentiers du parc qui vous permettront d'observer les oiseaux qui vivent dans la forêt-parc à trembles, la forêt mixte, la tremblaie, les tourbières à épinette noire et les habitats de prairies.

Il est plus facile d’identifier les oiseaux l’hiver lorsqu’il n’y a pas de feuilles dans les arbres. Avez-vous vu certaines de ces espèces?

___ Gélinotte huppée

___ Grand-duc d’Amérique

___ Harfang des neiges

___ Chouette lapone

___ Pic mineur

___ Pic chevelu

___ Pic tridactyle

___ Pic de Goa

___ Grand pic

___ Geai bleu

___ Mésangeai du Canada

___ Pie d’Amérique 
 

___ Corneille d’Amérique

___ Grand corbeau

___ Mésange à tête noire

___ Mésange à tête brune

___ Sittelle à poitrine blanche

___ Jaseur boréal

___ Gros-bec errant

___ Bruant des neiges

___ Durbec des sapins

___ Bec-croisé des sapins

___ Bec-croisé bifascié

___ Sizerin flammé 
 

Grand pic
Grand pic
© Parcs Canada

Gélinotte huppée
Gélinotte huppée
© Parcs Canada