Parc national Banff

Restriction d’accès saisonnière obligatoire sur la promenade de la Vallée-de-la-Bow 

 Promenade de la Vallée-de-la-Bow
Promenade de la Vallée-de-la-Bow - Image: Andrew Johnson 

La promenade de la Vallée-de-la-Bow, route secondaire de 48 km qui court parallèlement à la Transcanadienne entre Banff et Lake Louise, traverse l’un des joyaux naturels et historiques du parc national Banff. Cette promenade panoramique propose une expérience patrimoniale à laquelle les visiteurs ont accès à longueur d’année. Le tronçon est de la route traverse la zone montagnarde, un secteur de faible superficie mais de grande importance qui fait partie de l’habitat essentiel de plusieurs espèces de gros carnivores, dont le loup, le couguar et l’ours.

À compter du 1er mars 2014, Parcs Canada imposera une restriction d’accès saisonnière obligatoire aux automobilistes qui circulent sur la promenade de la Vallée-de-la-Bow. Pour que le secteur demeure un habitat de qualité pour la faune, les déplacements (en véhicule, à vélo ou à pied) sur le tronçon de 17 km de la promenade entre l’échangeur de la Transcanadienne et le camping du Canyon-Johnston seront interdits du 1er mars au 25 juin entre 20 h et 8 h.

Les commerces et les établissements d’hébergement commercial demeureront ouverts pendant la période de restriction. Les automobilistes pourront facilement s’y rendre par la Transcanadienne en empruntant la sortie de Castle Junction.

La protection de la faune représente le fondement même d’une expérience exceptionnelle pour les visiteurs et d’un avenir durable pour le parc national Banff. Cette restriction d’accès obligatoire permettra aux espèces sensibles aux perturbations de circuler librement dans leur territoire, de bénéficier d’un habitat de grande qualité et de vaquer à leurs occupations normales. Cette mesure s’inscrit dans un plan d’action qui vise à faire de la promenade de la Vallée-de-la-Bow une destination de tout premier ordre où les visiteurs peuvent découvrir les richesses écologiques et culturelles du parc tout en procurant un environnement sûr à la faune.