Images sur le vif du parc national Banff

Contexte de l’étude


L’année 2012 marquera la troisième année du programme de surveillance à distance de la faune du parc national Banff. Ici et là dans ce parc de 6 500 km2, une quarantaine d’appareils photo actionnés par le mouvement sont actuellement installés sur des arbres ou logés à l’intérieur de cairns de roches le long de sentiers de randonnée et de pistes tracées par les animaux. Chaque fois que les rayons infrarouges détectent du mouvement, clic! L’appareil prend une photo.

Comparativement aux techniques traditionnelles de recherche sur la faune, telles que la pose de colliers émetteurs, cette technique de « capture » n’est pas intrusive et se révèle relativement peu coûteuse. Les chercheurs analysent les données à l’aide d’une méthode appelée modélisation de l’occupation de l’espace. Tout en produisant des photos saisissantes, cette technique de suivi des populations fauniques contribuera, à long terme, à orienter les décisions de gestion dans des dossiers tels que l’utilisation des sentiers, la réintroduction d’espèces (p. ex. : caribou et bison) et les brûlages dirigés.

Ces photos prises sans la présence d’humains derrière l’appareil nous offrent tout un privilège : une rare échappée sur le monde des animaux sauvages qui vaquent à leurs occupations quotidiennes.

Entrez dans la galerie 



Images sur le vif captées par vidéo! Allez sur le terrain en compagnie d’un membre du personnel de la Conservation des ressources du parc national Banff.

Veuillez activer Javascript dans les préférences de votre fureteur pour visioner le contenu et télécharger Adobe Flash Player.

Visionnez la vidéo en haute définition sur YouTube.