Parc national du Canada Banff

MISE À JOUR : Projet d'atténuation des impacts sur la rivière Spray 

Le 1er novembre 2011

Que se passe-t-il?

Un hélicoptère dépose des arbres dans la rivière Spray
Un hélicoptère dépose des arbres dans la rivière Spray 

© Parks Canada / C. Pacas

Les poissons de la rivière Spray disposeront désormais de plus de 38 nouvelles mouilles grâce à Parcs Canada et à la société TransAlta, qui travaillent ensemble à un projet destiné à remettre en état et à recréer l'habitat de la rivière Spray, à la suite d'un déversement d'eau causé par la TransAlta ce printemps. L'habitat des bassins hydrographiques de la rivière Spray, du ruisseau Goat et de la rivière Bow a été endommagé sur une distance de plus de 50 km par une élévation des niveaux d'eau et de sédiments en fin de saison. Cette crue a été causée par des problèmes d'entretien aux installations de la TransAlta, près de Canmore.

Cette montée des eaux :

  • a entraîné la disparition de l'habitat du poisson (surtout dans les mouilles servant de lieux d'hivernage aux poissons);
  • représente une menace pour les populations de poissons et d'invertébrés, en raison de l'augmentation du volume d'eau et de la charge de sédiments (la pleine étendue du problème reste encore à déterminer);
  • a emporté un pont le long du sentier du Ruisseau-Goat, ce qui a forcé Parcs Canada à interdire l'accès au sentier;
  • a entraîné la disparition de possibilités récréatives (randonnée et vélo) sur le sentier du Ruisseau‑Goat;
  • a réduit les possibilités de pêche à la ligne dans le secteur.

À la fin d'août et au début de septembre, les deux partenaires ont placé plus de 500 arbres dans la rivière afin de créer des mouilles pour les poissons. Lorsque le volume d'eau a commencé à baisser, des spécialistes des milieux aquatiques ont replacé dans le lit principal de la rivière plus de 2 000 poissons trouvés dans des chenaux latéraux.

Quelles sont les prochaines étapes?

Cet automne et l'hiver prochain, nous continuerons d'évaluer les impacts de la crue et l'efficacité des mesures d'atténuation. Nous travaillerons également à la réparation du pont, notre objectif étant de rouvrir le sentier du Ruisseau-Goat au public à temps pour la saison de ski de fond. Le printemps prochain, nous examinerons les impacts de l'hiver sur les poissons et les invertébrés, et nous cernerons les travaux d'atténuation ou de remise en état qui restent à faire.

Pourquoi ce projet est-il important?

Même si la Spray procure de la nourriture, un abri et un corridor de déplacement aux poissons, les mouilles en sont pratiquement absentes. Dans les ruisseaux d'eau froide, les eaux calmes et profondes des mouilles servent de lieux de repos et d'hivernage aux poissons.

Les crues prolongées de cet été ont réorganisé et peut-être même détruit l'habitat des poissons de la rivière Spray. Les mesures d'atténuation représentent une occasion de remplacer ce que la rivière a perdu au fil des ans et de diminuer l'impact des crues. En outre, les mouilles créées pourraient servir de frayères automnales et de lieux d'hivernage à l'omble à tête plate. Il se peut aussi que ces nouveaux milieux naturels contribuent dans l'avenir à la réintroduction de la truite fardée du versant de l'ouest, une espèce indigène.




Le 15 août 2011

Que se passe-t-il?

Des équipes de Parcs Canada en train de placer des arbres dans la rivière Spray  Des équipes de Parcs Canada en train de placer des arbres dans la rivière Spray
© Parcs Canada/S. Zyvatkauska

Parcs Canada et la société TransAlta collaborent à un projet d'atténuation des impacts afin de recréer l'habitat aquatique de la rivière Spray, à la suite d'un récent déversement causé par TransAlta. L'habitat des bassins hydrographiques de la rivière Spray, du ruisseau Goat et de la rivière Bow a été endommagé sur une distance de plus de 50 km par une élévation des niveaux d'eau et de sédiments. Cette crue, anormale en fin de saison, a été causée par des problèmes d'entretien aux installations de TransAlta, près de Canmore.

Cette montée du niveau d'eau a menacé les poissons, les amphibiens, les invertébrés et leur habitat. Il a fallu fermer le sentier du Ruisseau-Goat au public pour des raisons de sécurité, et la stabilité du pont a été compromise.

Les 6 et 7 août, dans le cadre d'un projet pilote, les équipes de Parcs Canada ont placé plus de 200 arbres à des endroits clés le long d'un tronçon de 6 km de la rivière Spray, près de ses eaux d'amont, en aval du barrage Canyon. Elles ont ainsi créé 11 milieux naturels de dimensions différentes le long de la rivière. L'objectif consistait à créer des mouilles de qualité pour les poissons et à réduire l'impact de la crue.

Quelle est la prochaine étape?

Le lundi 8 août, Parcs Canada et TransAlta ont suspendu leurs travaux jusqu'à ce que le niveau d'eau baisse, afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles. Ils continueront de surveiller et d'évaluer le débit d'eau dans les prochains jours. Les deux partenaires envisagent de placer de plus gros arbres dans l'eau pour créer d'autres milieux propices aux espèces aquatiques. Les travaux reprendront dès que les conditions le permettront.

Pourquoi ce projet est-il important?

Ces arbres aideront à créer des mouilles – des milieux naturels importants pour les espèces aquatiques de la Spray.   Ces arbres aideront à créer des mouilles – des milieux naturels importants pour les espèces aquatiques de la Spray. 
© Parcs Canada/C. Pacas

La rivière Spray est un important affluent de la Bow. Depuis la construction du barrage Canyon en 1950, la réduction du débit d'eau a modifié l'habitat aquatique et son évolution ainsi que le mode de dispersion des nutriments. La diminution du volume d'eau a également réduit la largeur du chenal entre les berges, de sorte que les arbres et les arbustes ne fournissent plus les débris ligneux nécessaires pour créer les milieux naturels variés qui font partie de l'habitat de différentes espèces aquatiques.

Même si la Spray présente diverses caractéristiques qui procurent de la nourriture, un abri et un corridor de déplacement aux poissons, les mouilles en sont pratiquement absentes. Dans les ruisseaux d'eau froide, les eaux profondes et calmes des mouilles servent de lieux de repos et d'hivernage aux poissons.

Les crues prolongées de cet été ont réorganisé et peut-être même détruit l'habitat des poissons de la rivière Spray. Ces mesures d'atténuation représentent une occasion de remplacer ce que la rivière a perdu au fil des ans et de diminuer l'impact des crues. Les mouilles créées pourraient servir de frayères automnales et de lieux d'hivernage à l'omble à tête plate. De plus, il se peut que ces nouveaux milieux naturels contribuent dans l'avenir à la réintroduction de la truite fardée du versant de l'ouest, une espèce indigène.

Des questions?

  • Pour en savoir davantage sur le débit d'eau ou sur les installations de la société TransAlta, communiquez avec l'entreprise en composant le 1-877-547-3365.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur le projet de régénération de l'habitat, appelez Stephenie Zyvatkauskas au 403-762-1431.
  • Si vous voyez des poissons morts ou des installations endommagées par les inondations, informez-en le Service de répartition de Banff (ouvert 24 h sur 24) en faisant le 403-762-1470.