Transcription pour : Chèvre MOUFLON Chèvre

Les Rocheuses touchent les nuages

La caméra montre des sommets en noir et blanc.

Elles invitent les fous comme les sages À grimper tout en haut là-bas

Des alpinistes vêtus à l'ancienne gravissent une montagne.

Pour voir ce beau panorama Ils viennent de près ou de très loin Mais chacun ressent le besoin De dire que pour se rendre très haut Le pied ne vaut pas le sabot

Un alpiniste gagne le sommet et découvre que sa main repose sur un sabot. La caméra fait un panoramique vers le haut pour montrer le mouflon et la chèvre. Couleurs vives

Mouflons, chèvres, Chèvres, mouflons, En montagne, c’est là qu’nous vivons Mouflons, chèvres, Chèvres, Pour grimper, pas besoin d’crampons Non, non Les mouflons descendent sur la route, ils bloquent la circulation

Un mouflon sur la boucle du Lac-Minnawanka bloque la circulation.

J’aime vraiment beaucoup le sel, c’est mon péché mignon Je perds de touffes de poil, j’ai de gros yeux or Blanche est ma croupe tout comme mon nez, et du brun pour le corps

Un mouflon s'exhibe devant la caméra, comme dans un défilé de mode.

Les chèvres sont bien timides, elles vivent sur les pentes rocheuses Si un jour tu m’aperçois, compte-toi vraiment chanceux

Un accordéoniste lance sarcastiquement des confettis.

Mon poil est long, épais et blanc, il me garde bien au chaud Mon museau est noir, tout comme mes yeux, mes cornes et mes sabots Mouflons, chèvres, Chèvres, mouflons, En montagne, c’est là qu’nous vivons Mouflons, chèvres, Chèvres, Pour grimper, pas besoin d’crampons Non, non Toute la vie nos cornes poussent, jamais elles ne s’arrêtent

Un mouflon mâle tient la photo d'un mâle et d'une femelle. Il jette la photo hors de l'écran.

Celles des mâles sont bien plus grosses, et leurs entourent la tête Nous nous donnons des coups d’corne, ce sont de bien beaux combats Pour séduire les femelles, quel spectacle, oh, là là!

Les mâles autant qu’les femelles, ont le pelage tout blanc Les mâles sont beaucoup plus forts, ce sont des combattants Les femelles sont en groupe, et les mâles sont solitaires Sauf quand arrive l’automne, et qu’nous voulons revoir nos frères

Une femelle change son panneau « Allez-vous-en » pour un panneau « Bienvenue »

Mouflons, chèvres, Chèvres, mouflons, En montagne, c’est là qu’nous vivons Mouflons, chèvres, Chèvres, Pour grimper, pas besoin d’crampons Non, non J’aime les pentes dégagées, l’herbe est un bon repas Nous sommes des bêtes très sociables, qui vivent en groupe, pourquoi pas?

La caméra montre des mouflons qui se multiplient pour former un troupeau.

Mes prédateurs, le loup et l’ours, aiment bien me manger Si j’vis sur les pentes abruptes, c’est pour leur échapper Je vis dans la zone alpine, sur les versants rocheux Si je vois un prédateur, je ne fais pas long feu

La caméra montre un mouflon au sommet d'une montagne.

Mon corps mince tient facilement, sur les étroites saillies Lichens, fleurs, graminées, et carex sont mes amis Mouflons, chèvres, Chèvres, mouflons, En montagne, c’est là qu’nous vivons Mouflons, chèvres, Chèvres, Pour grimper, pas besoin d’crampons Non, non Je suis le mammifère provincial, de l’Alberta, vous savez Mais les chasseurs veulent des trophées, sur le mur, empaillés Mais si je vais m’installer, dans un parc, pas de souci

Une tête de mouflon montée sur un mur se met à chanter.

Je peux même vivre jusqu’à quatorze ans, c’est toute une vie!

Parfois les visiteurs nous confondent, c’est vrai Nous avons des cornes et des sabots Peux-tu nous distinguer?

Croupe blanche, dos brun et cornes courbées… Un mouflon, c’est sûr!

Tout de blanc vêtue, loin là-haut, c’est une chèvre, je le jure!

Mouflons, chèvres, Chèvres, mouflons, En montagne, c’est là qu’nous vivons Mouflons, chèvres, Chèvres, Pour grimper, pas besoin d’crampons - non, non

L'alpiniste du début du film gagne le sommet, pendant que la chèvre et le mouflon lancent une corde dans le vide.

Pour grimper, pas besoin d’crampons.

Non

Retourner à la vidéo