Parc national Banff

Randonée pédestre 
Admirez le coucher du soleil pendant une balade au bord d’une rivière ou sentez le souffle des glaciers dans la zone alpine. Le parc renferme plus de 1 600 km de sentiers qui sont entretenus de la mi-juin à la mi-octobre. Vous avez l’embarras du choix!  

Où aller 

La saison optimale pour la randonnée s’étend de juillet à la mi-septembre. Jusqu’à la fin juin, de nombreux cols sont encore enneigés, et, bien souvent, les seuls sentiers accessibles sont ceux qui se trouvent à faible altitude ou sur des pentes arides à orientation sud. Les sentiers tendent aussi à être boueux au printemps. Vers la mi-juillet, la plupart des cols de montagne sont ouverts.

Randonnées dans les environs de la ville de Banff  | Lac Louise, Castle Junction et la Promenade des glaciers

Grande randonnée pédestre

Règles et règlements 

Fermetures et restrictions saisonnières
Pour des déplacements sécuritaires au pays des ours

Ce que vous devez faire avant de partir :

  • Étudiez les descriptions et les cartes des sentiers avant de vous mettre en route.
  • Choisissez un sentier qui convient au membre le moins expérimenté de votre groupe.
  • Consultez les prévisions météorologiques et le dernier rapport sur l’état des sentiers.
  • Apportez suffisamment d’eau et de nourriture, de manière à pouvoir faire face à des urgences.
  • Apportez des vêtements adéquats qui vous permettront d’affronter des changements de conditions météorologiques.
  • N’oubliez pas d’apporter les cartes et l’équipement dont vous aurez besoin, notamment une trousse de premiers soins et du gaz poivré.
  • Dites à quelqu’un où vous allez, quand vous comptez être de retour et qui appeler si vous manquez à l’appel.
  • Si vous comptez pratiquer la pêche à la ligne, achetez un permis de pêche de parc national à un centre d’accueil de Parcs Canada.

Restez en sécurité au pays des ours

  • Préparez-vous : Apportez du gaz poivré, déplacez-vous avec un ami ou en groupe.
  • Soyez vigilant : Restez à l’affût de baies, de mottes de terre retournées et d’excréments d’ours.
  • Prévenez les ours de votre présence : Faites du bruit.
  • Avertissements et fermetures
  • Rapport hebdomadaire sur les ours

Ne laissez aucune trace

  • Rapportez tous vos déchets, y compris les restes de nourriture.
  • Restez sur les sentiers entretenus et abstenez-vous de prendre des raccourcis pour éviter d’endommager la végétation.
  • Faites vos besoins à au moins 100 m de toute source d’eau. Enfouissez vos excréments dans un trou de 15 cm de profondeur. Rapportez votre papier hygiénique.
  • Les ressources naturelles et culturelles telles que les roches, les fossiles, les artefacts, les cornes, les bois de cervidés, les fleurs sauvages et les nids sont protégées par la loi et doivent être laissées intactes pour que ceux qui vous suivront puissent les découvrir et en profiter à leur tour.