Parc national Banff

Grande randonnée pédestre
Le plus ancien parc national du Canada recèle des paysages sauvages à couper le souffle. Au cours de votre randonnée dans l'arrière-pays, vous aurez l'occasion d'explorer des trésors naturels, privilège réservé à un petit pourcentage des visiteurs du parc national Banff.

Un vaste éventail d'activités s'offrira à vous dans ce parc où l'on trouve plus de 1 500 km de sentiers, 50 emplacements de camping d'arrière-pays, deux refuges de sentiers, quatre auberges de l'arrière-pays, plusieurs refuges alpins, pourvoyeurs de services équestres et des guides autorisés.

La saison de randonnée va habituellement de mai à octobre. De la mi-mai à la fin juin, de nombreux cols sont toujours enneigés et la plupart des sentiers ne sont accessibles qu'à basse altitude ou sur les versants les plus secs, d'orientation sud. Les sentiers sont normalement plus boueux au printemps. Vers la mi-juillet, la plupart des cols sont habituellement accessibles.

Où aller 

Les idées d'excursion | l'état des sentiers | avertissements et des avis de fermeture

Refuges de sentier et auberges de l'arrière-pays

Il y a des refuges rustiques au lac Egypt et au ruisseau Bryant . Vous pouvez les réserver de la même manière que les emplacements de camping en payant un supplément lorsque vous vous procurez votre permis d'accès à l'arrière-pays. Les auberges de l'arrière-pays qui sont tenues par des entreprises commerciales sont mieux équipées que les refuges, et il faut s'adresser aux entreprises pour faire une réservation.

Camping en arrière-pays

Campez aux endroits désignés sur votre permis d'accès à l'arrière-pays et servez-vous des tabliers de tente (lorsqu'il y en a) pour réduire le plus possible votre impact sur la végétation. La durée maximale du séjour à chaque emplacement est de trois jours consécutifs.

Camping sauvage

Si vous passez par une région de camping sauvage, choisissez un endroit qui est à au moins 5 km du point de départ du sentier. Votre tente doit se trouver à au moins 50 m du sentier et à au moins 70 m de la source d'eau la plus proche. La durée maximale du séjour à chaque emplacement est de trois jours consécutifs. Dormez assez loin de l'endroit où vous laissez votre nourriture et cuisinez. Si vous faites un feu, éliminez-en toutes les traces avant de partir, y compris les roches disposées en cercle. Vu la rareté des ponts, vous aurez à traverser des cours d'eau à gué, et peut-être à recourir à des techniques d'orientation. Vous aurez cependant l'occasion de goûter à la solitude puisqu'on trouve peu de traces de présence humaine dans les endroits éloignés.

  • Utilisez des guides de référence de même que des cartes topographiques.
  • Les randonneurs pourraient avoir à partager les sentiers et les terrains de camping avec des cavaliers et des cyclistes.
  • À noter que les sentiers fréquentés par les pourvoyeurs de services équestres sont parfois boueux.
  • Sans véhicule, il peut être difficile de se rendre aux points de départ des sentiers. 

Règles et règlements

Tarifications

  • Quiconque souhaite passer la nuit dans l'arrière-pays du parc national Banff doit se procurer un permis d'accès à l'arrière pays . Ce permis indique les terrains de camping que vous pourrez utiliser de même que le nombre de personnes et de tentes dans votre groupe.
  • Les groupes ne doivent pas comporter plus de 10 personnes.
  • Il vous faudra également un laissez-passer de parc national pour l'accès aux parcs nationaux.
  • Un permis de pêche de parc national est obligatoire pour la pêche sportive.
  • Les gardes de parc que vous rencontrerez demanderont assurément de vérifier votre permis d'accès à l'arrière-pays et votre permis de pêche.
  • Vous devez camper aux emplacements de camping rustique désignés ou loger dans les refuges inscrits sur votre permis d'accès à l'arrière-pays.
  • Les chiens doivent être tenus en laisse en tout temps dans les parcs nationaux, et ils ne sont pas permis aux refuges de l'arrière-pays.   

Sécurité

Dangers 

  • Il faut être prudent et autonome.
  • Soyez prêt à assurer votre autosuffisance si le temps devient inclément ou que les conditions changent rapidement
  • Informez un ami ou membre de la famille responsable de vos plans d'excursion
  • Consultez le kiosque au point de départ du sentier avant d'entreprendre votre randonnée pour obtenir de précieux renseignements.
  • Renseignez-vous sur les conditions avant votre départ. 

Rangement de la nourriture
Pour rendre votre emplacement moins attrayant pour les ours, suspendez vos provisions, vos articles de toilette et votre matériel de cuisine au moyen des câbles à provisions fournis dans les emplacements de camping désignés. Dans les régions de camping sauvage, suspendez vos provisions entre deux grands arbres, à au moins quatre mètres du sol et à 1,3 m des troncs (emportez deux cordes de 20 m de longueur), si vous n'avez pas de contenant à l'épreuve des ours. Rappelez-vous que la nourriture laissée dans un véhicule peut inciter les ours à endommager ce véhicule. Évitez d'y laisser les provisions en trop.

Rangement de la nourriture 

Cuisson et feu de camp
Les feux de camp sont un luxe dans les montagnes; veuillez donc emporter un réchaud. Il est interdit de faire des feux dans certains secteurs de l'arrière-pays (voir la carte à l'endos). Faites de petits feux et ne vous servez que de branches mortes. Aux emplacements désignés, les feux ne sont permis que dans les foyers en métal. Ne laissez pas votre feu sans surveillance, et éteignez-le complètement avant de partir.

Eau et savon
Faites votre toilette et lavez la vaisselle à une bonne distance des lacs, des ruisseaux et des rivières, et servez-vous du moins de savon possible. Même les savons biodégradables polluent l'environnement. Lorsque vous faites la vaisselle, filtrez les petits morceaux d'aliments et rapportez-les avec vos déchets. Videz les eaux ménagères sur le sol, et répandez-les sur une grande surface, à bonne distance des points d'eau et des emplacements de camping.

Déchets humains
Dans la mesure du possible, servez-vous des toilettes sèches. S'il n'y en a pas dans les environs, choisissez un endroit à l'écart de sentiers et des emplacements de camping et à au moins 70 m des points d'eau. Creusez un trou de 12 à 16 cm de profondeur au moyen d'une branche, du talon de votre botte ou d'une petite truelle. Vous devez atteindre la couche de sol foncé, celle qui est bioactive. Remplissez ensuite le trou avec la terre, sans tasser. Utilisez le moins de papier hygiénique que possible. Rapportez tous les produits d'hygiène féminine.

Déchets
Vous devez remporter tout ce que vous apportez. La loi vous tient responsable de tout ce que vous apportez avec vous dans l'arrière-pays, y compris de vos déchets. En plus de gâcher le paysage, les déchets sont dangereux. Les animaux peuvent se blesser s'ils fouillent dans les déchets que vous avez laissés dernière vous. Ne jetez pas vos déchets dans les toilettes sèches car cela pourrait attirer les animaux.

Ressources naturelles ou culturelles
Veuillez laisser les roches, les fossiles, les cornes, les bois, les fleurs sauvages, les nids et autres objets naturels ou historiques là où vous les trouvez pour que ceux qui vous suivent puissent en profiter également. Il est interdit de déplacer, d'endommager ou de retirer des ressources naturelles ou culturelles qui se trouvent dans les parcs nationaux.

Demeurez dans les sentiers
En prenant des raccourcis entre les sentiers, vous endommagez le sol et les plantes. Non seulement la vue est gâchée, mais les risques d'érosion s'en trouvent accrus. Il est d'autant plus important de demeurer dans les sentiers lorsque le sol est détrempé et qu'il peut facilement être endommagé de même que dans les milieux où la végétation est fragile comme en zone alpine.

Reservations

Pour réserver un emplacement de camping dans l’arrière-pays, veuillez communiquer avec une des centres d'accueil du parc (par téléphone ou en personnele).

  • Vous pouvez réserver des emplacements de camping et des refuges dans l'arrière-pays jusqu'à trois mois à l'avance
  • Il est recommandé de réserver pendant la période d'affluence, soit juillet et août.
  • Un droit de réservation non remboursable s'applique.
  • Si vous avez demandé que votre permis d’accès à l’arrière-pays vous soit envoyé par la poste ou par télécopieur, veuillez communiquer avec le centre d’accueil du parc avant de partir afin d’obtenir des renseignements sur l’état des sentiers, les fermetures et autres renseignements pertinents. Vous pouvez aussi vous renseigner en ligne.

Vous poursuivez votre route au-delà des limites du parc?

Parcs et aires protégées de l'Alberta - Kananaskis Country (en anglais seulement)
Tél (403) 678-5508

B.C. Provincial Parks – Kootenay Regional Office (en anglais seulement)
Tél (250) 489-8540