Parc national Banff

 

Où faire la plongée sous la glace

Dans le parc national Banff, la plupart des activités de plongée sous glace ont lieu aux lacs Minnewanka et Two Jack.

Le lac Minnewanka se trouve à 1 450 m au-dessus du niveau de la mer. Il fait 18 km de longueur et a une profondeur maximale de 100 m. Tous les sites de plongée du lac sont en hauteur et donnent sur des eaux froides. La visibilité varie selon l'époque de l'année et le nombre de plongeurs présents sur le site. La profondeur dépend de l'époque de l'année : elle va jusqu'à 5,5 m (18 pi) du printemps à l'automne.

Plongé - Lac Minnewanka

Règles et règlements

Le parc national Banff a adopté des lignes directrices pour la plongée sous la glace dans le but de protéger à la fois la sécurité publique et l'environnement. Tous les plongeurs sont priés de se conformer aux directives suivantes :

  • Tous les groupes de plongeurs (excursions privées ou excursions commerciales) doivent obtenir un permis d'activités restreintes avant de faire de la plongée sous la glace dans le parc national Banff. Ils sont tenus de passer en revue à l'avance les conditions du permis, les lignes directrices, la liste des lieux de plongée et les dates d'excursion proposées en compagnie d'un garde de parc. Pour vous procurer un permis, prenez contact avec le : N o de téléphone : 403.762.1470; N o de fax : 403.762.324

  • Les plongeurs qui se servent d'une scie à chaîne pour découper le trou de glace doivent remplacer l'huile à chaîne par de l'huile végétale afin d'empêcher toute contamination de l'eau.
  • Les plongeurs peuvent se servir d'une génératrice pendant leurs activités. Celle-ci doit être placée à au moins 3 m du trou d'accès, sur un socle étanche capable de contenir toute fuite de carburant ou d'huile. De plus, les plongeurs doivent construire un talus de neige autour de la génératrice.
  • Tous les détritus et déchets alimentaires doivent être retirés des lieux à la fin de la journée et déposés dans une poubelle.
  • Dans la mesure du possible, les plongeurs sont priés de faire leurs besoins dans les toilettes du parc. En l'absence d'installations, ils doivent déposer leurs excréments dans un contenant qui peut être retiré du lieu de plongée à la fin de la journée.
  • Tous les plongeurs, accompagnateurs et spectateurs doivent se conformer aux conditions du permis d'activités restreintes et aux lignes directrices pour la plongée sous la glace, de même qu'à la Loi sur les parcs nationaux du Canada et à ses règlements d'application.

Groupes commerciaux

  • Les exploitants commerciaux qui accompagnent des groupes, y compris ceux qui donnent des cours de plongée sous la glace, doivent obligatoirement se procurer un permis d'exploitation du parc national Banff.
  • Les exploitants commerciaux qui obtiennent un permis d'activités restreintes reçoivent le droit exclusif d'occuper le secteur se trouvant dans un rayon de 100 m autour du lieu de plongée.

La sécurité

  • Le morceau de glace qui a été découpé pour créer un trou d'accès doit être maintenu sous l'eau à l'aide de planches 2 x 2, de façon à ce que, une fois les plongeurs ressortis de l'eau, il puisse être ramené à la surface pour boucher l'ouverture. Les trous d'accès ne doivent pas faire plus de 4 m de diamètre, et ils doivent être surveillés de façon constante par un accompagnateur qui reste à la surface.
  • Pour assurer la sécurité du public tout en protégeant les plongeurs contre les intempéries, il est possible de monter une tente sur le trou d'accès. Les nom et numéro de téléphone de chaque plongeur doivent être fixés à la paroi de la tente. Il est interdit de passer la nuit au lieu de plongée.
  • Lorsque tous les plongeurs sont ressortis de l'eau, le bouchon de glace doit être remis à sa place, et l'emplacement doit être marqué avec du ruban voyant et des perches. Une fois le trou regelé, le groupe est tenu d'en retirer les repères dans un délai de deux semaines.
  • C'est aux plongeurs et non à Parcs Canada qu'il incombe d'évaluer la sécurité de la glace ou de tout autre élément naturel du parc.
  • Le Code criminel du Canada [paragraphe 263(1)] exige que les ouvertures pratiquées dans la glace soient protégées de manière appropriée.