Parc national Banff


Patiner sur une surface de glace naturelle dans les Rocheuses peut se révéler une merveilleuse expérience, mais cela comporte aussi des risques importants.


Veuillez activer Javascript dans les préférences de votre fureteur pour visioner le contenu et télécharger Adobe Flash Player.

Visionnez la vidéo en haute définition sur YouTube.
 

 

Où patiner 

Si vous décidez de patiner sur une étendue de glace naturelle, vous le faites à vos propres risques. Parcs Canada n'indique PAS les endroits où il est possible de patiner en toute sécurité, ni les endroits qui peuvent présenter des dangers.

Lacs Vermilion : Certaines sections de ces lacs restent dépourvues de glace en raison de la présence de sources chaudes; ne supposez pas que l'épaisseur de la glace est la même partout. Au troisième lac, évitez le secteur à l'est du quai.

Lac Two Jack : Restez bien à l'écart (à au moins 100 m) du barrage situé à l'extrémité est du lac. L'eau y coule librement, et la glace y est dangereusement mince.

Lac Minnewanka : En raison de sa taille et de sa profondeur, le lac Minnewanka ne gèle complètement que vers le milieu de l'hiver. L'extrémité ouest du lac, près du chemin Minnewanka, est le dernier secteur à geler. De plus, puisqu'il s'agit d'un réservoir artificiel, le niveau d'eau varie tout au long de l'hiver; la couche de glace peut donc craquer près du rivage. Vu la grande superficie de ce lac, les secours peuvent se trouver très loin de l'endroit où vous vous trouvez, advenant un incident.

Rivière Bow : Comme l'eau de la rivière coule sans arrêt, l'épaisseur de la couche de glace varie énormément d'un endroit à l'autre et d'un jour à l'autre.

Pour faire du patin en toute sécurité :

  • École sécondaire Banff
  • Centre de loisirs de Banff (patinoire intérieure) 
  • Derrière l'hôtel Banff Springs (de décembre à mars)
  • Devant le Château Lake Louise (de novembre à avril)

Règles et règlements 

Si vous vous rendez dans un endroit reculé, faites part à une personne de confiance de votre destination exacte et de la date de votre retour, de même que de toute autre information pertinente qui pourrait aider l'équipe de recherche et de sauvetage si vous n'êtes pas de retour à la date prévue.

La sécurité

Source: Croix-Rouge canadienne

De nombreux facteurs peuvent avoir une incidence sur l’épaisseur de la glace, y compris le type d’étendue d’eau, l’endroit, la période de l’année et d’autres facteurs environnementaux tels que :

  • la profondeur de l’eau et la dimension de l’étendue d’eau;
  • les courants et d’autres mouvements de l’eau;
  • les produits chimiques incluant le sel;
  • les fluctuations dans les niveaux d’eau;
  • les billots, les roches et les quais, qui absorbent la chaleur du soleil;
  • les changements de température de l’air;

Couleur de la glace

  • La couleur de la glace peut donner une indication de sa solidité.
  • Glace bleu pâle : ce type de glace est le plus solide.
  • Glace blanc opaque ou glace de neige : en général, elle est seulement à moitié aussi solide que la glace bleu pâle. La glace opaque se forme lorsque la neige saturée d’eau gèle à la surface de la glace.
  • Glace grise : elle n’est pas sécuritaire. La couleur grise indique la présence d’eau.

Saviez-vous que l’épaisseur de la glace doit être de :

  • 15 cm pour la marche ou le patinage individuels;
  • 20 cm pour le patinage en groupe ou les jeux; 

Si vous êtes seul sur la glace

  • Appelez au secours.
  • Résistez à l’envie de remonter immédiatement sur la glace. La glace n’est pas assez solide à l’endroit où vous êtes tombé à l’eau.
  • L’air emprisonné de vos vêtements aidera à vous mettre en position de planche sur le ventre.
  • Prenez appui sur la glace brisée, mais sans porter votre poids dessus. Battez des jambes pour pousser votre torse sur la glace.
  • Quand vous êtes de nouveau sur la glace, éloignez-vous du trou en rampant ou en vous faisant rouler, les bras et les jambes écartés le plus possible afin de répartir votre poids sur la surface de la glace. Ne vous levez pas! Cherchez la rive des yeux et assurez-vous d’aller dans la bonne direction.

Si vous êtes avec d’autres sur la glace

  • Secourir une personne sur la glace peut être dangereux. La façon la plus sécuritaire est d’effectuer le sauvetage à partir de la rive.
  • Appelez au secours. Déterminez si vous pouvez obtenir rapidement de l’aide de professionnels formés en secourisme (policiers, pompiers ou ambulanciers) ou de personnes présentes.
  • Vérifiez si vous pouvez atteindre la personne à l’aide d’une longue perche ou d’une branche depuis la rive; dans l’affirmative, allongez-vous et tendez la perche à la personne.
  • Si vous devez aller sur la glace, munissez-vous d’une longue perche ou branche pour vérifier l’épaisseur de la glace devant vous. Portez un VFI. Emportez un objet à tendre ou à lancer à la personne (p. ex., une perche, une corde lestée, une ligne d’attrape ou une branche d’arbre).
  • En approchant du trou où la glace a cédé, allongez-vous pour répartir votre poids et rampez lentement en direction du trou.
  • Toujours allongé, tendez ou lancez le dispositif de sauvetage (p. ex., une perche, une corde, une ligne ou une branche) à la personne.
  • Demandez à la personne de continuer à battre des jambes pendant que vous la tirez vers vous.
  • Déplacez la personne en lieu sûr, sur la rive ou à un endroit où vous êtes certain que la glace est solide. Appelez à l’aide.

Sauvetage avec un sac de sauvetage de sécurité
Sauvetage avec un sac de sauvetage de sécurité
© B. White