Espèces en péril

Rorqual bleu (population de l’Atlantique)

Balaenoptera musculus

Qu’est ce que le rorqual bleu?

Vu du dos d’un rorqual bleu.
En plus d’être le plus gros animal de la terre, le rorqual bleu est également le plus bruyant : son meuglement, qui peut atteindre 186 décibels, est plus fort que le bruit d’un avion à réaction
© Parcs Canada / J. Audet

Le rorqual bleu est un cétacé des mers froides que l’on reconnaît par son corps effilé et allongé qui est à son plus large au niveau des yeux. Sa tête représente environ le quart de la longueur totale de son corps. Sa nageoire dorsale est plutôt petite et ses nageoires pectorales sont pointues.

Il fait partie du groupe des baleines à fanons. Le motif des taches qui recouvrent son corps peut varier considérablement, mais il est unique à chaque baleine et demeure le même au fil du temps. Il peut donc servir à identifier les individus, ce qui permet aux scientifiques de suivre leurs déplacements et de reconnaître leurs comportements. Le rorqual bleu est un animal gigantesque : le plus gros jamais observé mesurait 29,5 m et pesait plus de 150 tonnes. Les rorquals bleus mesurent en moyenne une vingtaine de mètres. Les femelles sont généralement plus grosses que les mâles. À la naissance, les baleineaux mesurent environ sept mètres et pèsent à peu près deux tonnes. C’est la longueur d’un autobus scolaire et le poids d’une mini fourgonnette!

Species at Risk - Le saviez-vous?

Vous pensiez que la plus grosse créature qui ait habité la planète était un dinosaure? Mais non, c’est le rorqual bleu qui détient ce record! En effet, le plus grand de tous les dinosaures ne mesurait qu’environ 24 mètres et pesait 36 tonnes. Le rorqual bleu, quant à lui, peut mesurer jusqu'à 29,5 mètres et peser 150 tonnes!

Où vit le rorqual bleu?

Le rorqual bleu fréquente surtout les eaux côtières et la haute mer. La population de rorquals bleus de l’Atlantique vit dans les eaux de la côte Est du Canada. Au cours du printemps, de l’été et de l’automne, on trouve ces baleines le long de la côte Nord du golfe du Saint-Laurent et le long de la côte Est de la Nouvelle-Écosse. En été, on les observe également le long de la côte Sud de l’île de Terre-Neuve et dans le détroit de Davis, entre l’île de Baffin et le Groenland. Elles migrent généralement vers le sud pour l’hiver, mais, lorsque la couverture de glace est mince, certaines baleines peuvent demeurer dans le Saint-Laurent une bonne partie de la saison froide