Espèces en péril

Faucon pèlerin (de la sous-espèce anatum)

Falco peregrinus anatum

Pourquoi protéger le faucon pèlerin?

Membres du personnel de Parcs Canada affectés à la préservation des ressources procédant à l'identification d'un faucon pèlerin.
Chaque année, le personnel de Parcs Canada responsable de la préservation des ressources aide à la surveillance écologique, à la recherche et au recensement annuel des faucons et de leurs nids.
© Parcs Canada / W. Lynch / 09.90.10.02 (30) / 1987

En tant que prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire, les faucons pèlerins sont essentiels à la santé l’écosystème et de la biodiversité du Canada. Ils sont vulnérables aux effets néfastes de polluants chimiques, tels que les pesticides. Quiconque à pu apercevoir les incroyables acrobaties aériennes d’un faucon pèlerin en vol sera d’accord pour dire que ces oiseaux doivent être protégéd pour le bonheur des générations à venir.

Au Canada, le Service canadien de la faune joue un rôle de premier plan dans la gestion et la protection des faucons pèlerins, avec l’aide d’autres partenaires. La gestion et la protection de la population du nord-est de l’Alberta sont le fruit d’un effort conjoint entre le Service canadien de la faune, le gouvernement de l’Alberta (Exploitation durable des ressources) et Parcs Canada (parc national Wood Buffalo).

Que fait Parcs Canada pour sauver le faucon pèlerin?

Le parc national du Canada Wood Buffalo protège les aires de nidification du faucon pèlerin. Ces aires sont classifiées zone 1 – préservation spéciale en vertu du Plan directeur du parc national du Canada Wood Buffalo. L’accès au public est interdit en raison de la vulnérabilité extrême des oiseaux lorsqu’ils nichent et élèvent leurs petits.

Le personnel responsable de la préservation des ressources du parc aide le Service canadien de la faune et le personnel de l’exploitation durable des ressources de l’Alberta dans ses activités de surveillance écologique, de recherche et de recensement annuel des oiseaux qui y nichent. Grâce à ces efforts, la population du nord-est de l’Alberta, qui comptait à peine neuf couples reproducteurs en 1990, en comptait 31 en 2005.

La présence de faucons pèlerins dans le parc national Wood Buffalo constitue un des grands atouts du parc et est l’une des raisons pour lesquelles le parc est un site du patrimoine mondial.