Espèces en péril

Bison des bois

Bison bison athabascae

Pourquoi protéger le bison des bois?

Deux bisons des bois dans la parc national du Canada Wood Buffalo.
Le bison a une ouïe fine et un bon odorat. Il est capable de déceler rapidement les changements dans son environnement.
© Parcs Canada / Galerie d’images du PNWB

Un Plan national de rétablissement du bison des bois a été publié en 2001. Il a pour objectif de rétablir au minimum quatre populations de bisons des bois viables, en bonne santé et en liberté dans leur habitat original et d’autres troupeaux, là où c’est possible, et d’établir des programmes de gestion concertée à long terme pour le bison des bois. Dans ce cadre, les Autochtones et les collectivités rurales jouent un rôle intégral.

L’Équipe nationale de rétablissement du bison des bois comprend des représentants du gouvernement fédéral (Environnement Canada et Parcs Canada), des gouvernements provinciaux (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Yukon et Territoires du Nord-Ouest) ainsi qu’un représentant des universités et collèges et un membre du public.

Que fait Parcs Canada pour sauver le bison des bois?

Le parc national du Canada Wood Buffalo protège l’habitat du plus grand troupeau de bisons en liberté du monde dont la reproduction est autorégulée. Deux types de recensements des bisons sont effectués chaque année afin de surveiller leur population – un recensement total et un recensement par ségrégation. Le recensement total donne une estimation de la population, tandis que le recensement par ségrégation fournit une estimation de la productivité (nombre de bisonnes, de bisonneaux, de bisonneaux d’un an, de mâles reproducteurs, etc.). Le nombre de bisons des bois dans le parc augmente depuis 1999.

Le bison est souvent présenté dans les programmes de sensibilisation du public, ainsi que sur les supports autonomes, comme les publications, les expositions et les panneaux d’interprétation. La voie d’arrêt de Nyarling River dans le parc présente de l’information sur le bison, tout comme les expositions au Centre d’accueil des visiteurs. Souvent, les visiteurs ont la chance de voir des bisons en liberté le long des routes du parc, à l’abri dans leur véhicule. Ce contact avec la nature sauvage leur permet de vivre une expérience hors du commun.