Espèces en péril

Béluga (population du Saint-Laurent)

Delphinapterus leucas

Quel est le statut du béluga du St-Laurent?

Groupe de bélugas
Les bélugas vivent en groupe. Quelques recherches ont permis d’observer leurs comportements sociaux. Ainsi, nous savons que les femelles se regroupent avec les jeunes. Alors que les mâles se nourrissent, se reposent et jouent entre eux.
© Parcs Canada / W. Lynch / 05.53.10.03 (09) / 2002

Depuis mai 2004, la population de bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent est considérée comme menacée par le Comité sur le statut des espèces en péril du Canada (COSEPAC). C’est-à-dire que sa situation est considérée précaire et qu’il faut prendre des mesures pour assurer sa survie. Le béluga du Saint-Laurent est protégé en vertu de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du gouvernement du Canada. Ailleurs au Canada, il existe d’autres populations de bélugas. Certaines sont en voie de disparition.

Pourquoi est-il en danger?

Le béluga du Saint-Laurent a longtemps été l’une des cibles préférées des chasseurs européens et nord-américains. La chasse, particulièrement intense entre les années 1880 et 1950, est la principale cause du déclin de la population du Saint-Laurent. Malgré l’arrêt de la chasse en 1979, plusieurs facteurs contribuent encore à la diminution de cette population et limitent toujours son rétablissement. La pollution liée à l’industrialisation et l’urbanisation du Saint-Laurent, de la rivière Saguenay et de leurs tributaires est intimement liée à la santé de cette espèce. L’habitat du béluga contient encore de fortes concentrations de contaminants qui s’accumulent dans le gras de ces animaux et que la mère transmet à ces petits. La petite taille de la population rend aussi l’espèce plus vulnérable aux problèmes génétiques, aux cancers et à d’autres maladies. Aujourd’hui, en plus des problèmes mentionnés, d’autres facteurs nuisent au rétablissement du béluga du Saint-Laurent. Principalement, il s’agit du dérangement lié au trafic maritime et aux activités d’observation en mer, des collisions avec des embarcations et les changements climatiques.