Espèces en péril

Le chardon de Mingan

Cirsium scariosum

Chaque été, entre 2 et 23 plantes seulement produisent des fleurs. En 2005, il y en avait seulement six dans tout le parc.
Chardon de Mingan
© Parcs Canada/ RPNCAM/ N.Dénommée/ 2001

Découvert en 1924 à l’archipel de Mingan par le frère Marie-Victorin, le chardon de Mingan ou chardon écailleux est une espèce menacée au Québec en vertu de la
Loi sur les espèces menacées ou vulnérables. Le chardon de Mingan se trouve au Québec dans la région de la réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan ainsi que dans une zone restreinte à l’extrême sud de l’Alberta et de la Colombie-Britannique.

L’espèce est étudiée à la réserve de parc depuis 1995 et les projections démographiques confirment sa précarité. Des mesures de rétablissement sont en place depuis 2001 afin d’augmenter le nombre de plantes dans les colonies les plus précaires et des efforts d’éducation du public ont été réalisés.

Protéger une espèce est un travail d’équipe et la collaboration de tous les utilisateurs du parc est essentielle à la réussite du projet