Espèces en péril

Le loup de l'Est

Canis lupus lycaon

Pourquoi protéger le loup de l’Est?

Le loup de l’Est occupe une place importante dans l’écosystème du parc national de la Mauricie. Il se nourrit de proies comme le cerf de Virginie et l’orignal et aide ainsi à maintenir les populations de ces grands herbivores à des niveaux naturels et en équilibre. Cette prédation contribue à préserver la diversité et la richesse de la végétation dans le parc et conséquemment l’intégrité écologique de l’ensemble de l’écosystème forestier du parc.

Que fait Parcs Canada pour protéger le loup de l’Est?

Afin de protéger le loup de l’Est, le parc national de la Mauricie concentre ses efforts sur la recherche, la surveillance et l’éducation populaire.

Recherche

Pour mieux connaître le mode de vie de ces animaux énigmatiques, une étude majeure a été réalisée de 2000 à 2003. Cette recherche a été menée en collaboration avec l’Université de Sherbrooke et a permis de suivre, sur un territoire de 3500 km2, les déplacements de 16 loups munis de colliers émetteurs. L’aire d’étude comprenait des terres situées à l’intérieur et à l’extérieur du parc.

Parmi les résultats obtenus, cette étude a permis de confirmer que, dans la zone étudiée, les proies ainsi que les habitats étaient en nombre suffisant pour répondre aux besoins des deux meutes et même soutenir une croissance de leur population. Cependant, lorsque les loups sortent du parc, ils sont piégés ou tués à un rythme qui entraînera probablement un déclin de leur population. Leur survie dépend donc de la collaboration des intervenants de la région.

En se fondant sur des renseignements recueillis dans le cadre du programme de recherche, Parcs Canada prend des mesures visant à assurer la survie du loup de l’Est, notamment :

  • l’élaboration d’une stratégie de conservation pour assurer la protection du loup de l’Est à l’intérieur et à l’extérieur du parc;
  • l’élaboration et la mise en oeuvre d’un programme éducatif expliquant l’importance des loups pour les écosystèmes forestiers de la région, afin de modifier les perceptions du public concernant le loup.

Une fois que la stratégie de conservation aura été mise en œuvre, il est souhaitable que le nombre de loups de l’Est se stabilisera et voire même augmentera à l’intérieur du parc national de la Mauricie et dans la région.

Surveillance

Entre-temps, les deux meutes de loups sont toujours sous surveillance. Parcs Canada veut comprendre comment les loups utilisent leur habitat à l’intérieur et à l’extérieur du parc et veut déterminer les répercussions à long terme des activités humaines sur ces populations.

Éducation

Étude du loup de l’Est
Étude du loup de l’est dans le Parc national de la Mauricie.
© Parcs Canada / J. Pleau / 05.51.10.08 (38) / 2000

De plus, le loup est maintenant considéré comme un indicateur de l’intégrité écologique du parc national de la Mauricie. En d'autres mots, l’état des populations de loups servira d’indice pour évaluer l’état de la santé des écosystèmes du parc. Le parc poursuit aussi son programme éducatif sur le loup de l’Est, à l’intention des visiteurs et des collectivités locales. Élaboré avec la collaboration d’Info-Nature Mauricie, l’association coopérante du parc, ce programme propose des expositions, des activités d’interprétation, des publications et des conférences. Une trousse éducative s’adressant aux élèves du 3e cycle du primaire est disponible sur demande et gratuitement pour les écoles.