Espèces en péril

Putois d’Amérique

Mustela nigripes

Pourquoi le protéger?

Paysage de Prairie à herbe courte.
Prairie à herbe courte au parc national du Canada des Prairies.
© Parcs Canada / E. LeBel / 08.81.03.21(102) / 2005

Le putois d’Amérique faisait partie de l’écosystème des prairies. Les prairies naturelles du Canada font partie de notre héritage commun. Le rétablissement du putois d’Amérique est une étape importante à franchir pour que l’écosystème du parc national des Prairies et des environs retrouve son intégrité écologique.

Que fait Parcs Canada pour aider à sauver le putois d’Amérique?

Aujourd’hui, les spécialistes pensent qu’au Canada il y a un seul endroit où le putois a quelques chances de survie. Il s’agit du parc national du Canada des Prairies et des terres environnantes, au sud de la Saskatchewan.

Depuis l’adoption de la Loi sur les espèces en péril, en 2003, Parcs Canada et ses partenaires ont entrepris les actions suivantes :

  • En 2004, une équipe conjointe de rétablissement du putois d’Amérique et du chien de prairie a été formée. Cette équipe s’est réunie plusieurs fois pour étudier différents aspects de la situation.
  • En 2005, des spécialistes canadiens, américains et mexicains se sont réunis à Calgary pour échanger leurs expériences et réfléchir aux actions nécessaires pour préparer une stratégie de rétablissement.

Actuellement, le rétablissement du putois d’Amérique rencontre deux défis principaux, un défi biologique et un défi social :

  • Le défi biologique est de rétablir et de maintenir des populations de chiens de prairie capables de supporter les putois d’Amérique.
  • Le défi social est d’obtenir un large appui de la part des voisins du parc national des Prairies, des décideurs et de la communauté en général.