Espèces en péril

La couleuvre obscure de l’Est

Elaphe obsoleta

Quel est le statut de la couleuvre obscure de l’Est ?

Gros plan d’une couleuvre obscure de l’Est. Elle est enroulée sur elle-même et sa tête repose sur son corps.
La couleuvre obscure de l’Est n’est pas venimeuse et ses dents ne mesurent que de 1 à 2 mm de long (moins qu’une épine de rose ou de framboisier).
© Parcs Canada / Gregory, J./ 1974

En 1998, le Comité sur la situation des espèces en péril (COSEPAC) a placé la couleuvre obscure de l’Est sur la liste des espèces menacées au Canada. Elle est donc protégée par la Loi sur les espèces en péril.

De plus la loi ontarienne interdit qu’on la tue, qu’on la capture ou qu’on la dérange.

Cette espèce est aussi considérée comme menacée dans plusieurs états américains.

Pourquoi la couleuvre obscure de l’Est est-elle en danger?

Au Canada, les populations de couleuvres obscures de l’Est sont menacées parce que :

  • Des activités humaines comme l’urbanisation et l’agriculture intenses des 200 dernières années ont détruit et fragmenté leur habitat, et continuent à le faire.
  • Leur rythme de reproduction est lent : dans les petites populations, la mort de quelques couleuvres peut avoir des conséquences importantes.
  • Elles se regroupent en grand nombre pour passer l’hiver (30 à 60 couleuvres). Donc si un hibernaculum (abri pour passer l’hiver) est détruit cela peut éliminer une population de couleuvres.
  • Au printemps et en automne elles cherchent des endroits chauds et ensoleillés pour se réchauffer. Par exemple les routes, où elles risquent de se faire écraser.
  • Elles sont persécutées parce que des gens en ont peur ou les capturent.