Espèces en péril

La couleuvre obscure de l’Est

Elaphe obsoleta

Couleuvre obscure de l’Est se chauffant au soleil.
Couleuvre obscure de l’Est se chauffant au soleil.
© Parcs Canada

La couleuvre obscure de l’Est est le plus long serpent au Canada. Ce reptile inoffensif pour les humains vit en Ontario. La principale cause de son déclin est la perte d’habitat au profit de l’agriculture et de l’urbanisation. Parcs Canada travaille avec ses partenaires pour protéger cette espèce.

 





 

Cliche

MelissaNOM : Melissa
POSTE : Adjointe, Espèces en péril
LIEU : Parc national du Canada des Îles-du-Saint-Laurent

Je suis entrée au service de Parcs Canada en 2002 et depuis quelques années, mon travail porte surtout sur la couleuvre obscure de l’Est, une espèce que le COSEPAC a désignée comme menacée. Mon travail s’harmonise bien avec mon style de vie et mes valeurs, car l’environnement et la conservation m’ont toujours passionnée. Je sens aussi cette passion chez la grande majorité de mes collègues.

De nouveaux projets et du financement frais ont permis d’intensifier les efforts de protection et de rétablissement de cette espèce. Le parc national des Îles-du-Saint-Laurent a récemment étendu sa superficie, et cela aussi ouvre la voie à d’autres avenues de protection des espèces et de sensibilisation du public. De plus, les partenariats avec le ministère ontarien des Ressources naturelles, la station de biologie de la Queen’s University et des propriétaires fonciers de la région ont favorisé la réussite de projets ciblant la couleuvre obscure de l’Est à l’intérieur des limites du parc et aux alentours.

Je souhaite qu’un effort constant et concerté soit fait pour impliquer les résidents et les autres intervenants de la région dans les projets du parc, afin qu’ils apportent une aide soutenue au Programme des espèces en péril de Parcs Canada, et plus précisément au parc national des Îles-du-Saint-Laurent. Leur enthousiasme, leur appui et leurs actions positives peuvent faire la différence et sauver beaucoup d’espèces en péril.