Espèces en péril

Hydrocotyle à ombelle

Hydrocotyle umbellata

En bref...

Dans le but de protéger l'hydrocotyle à ombelle, le parc national et lieu historique national Kejimkujik participe activement aux mesures de rétablissement, aux recherches et à l'éducation populaire.











Que fait Parcs Canada pour aider à préserver l'hydrocotyle à ombelle?

Dans le but de protéger l'hydrocotyle à ombelle, le parc national et lieu historique national Kejimkujik participe activement à des mesures de rétablissement , aux recherches , à l'éducation populaire et travaille avec des partenaires.

Mesures de rétablissement


© Parcs Canada / Colleen Anderson / 2002

L'habitat entier de l'hydrocotyle à ombelle à Kejimkujik bénéficie du niveau le plus élevé de protection. Dans les zones qui jouissent de cette protection spéciale, aucun aménagement et aucune activité récréative ne sont permis.

Près des plages et des terrains de camping, l'habitat de l'hydrocotyle à ombelle est clôturé et des panneaux informent les visiteurs de l'importance de ces zones fragiles. Les sentiers le long des rives du lac sont tracés de façon à permettre aux visiteurs d'observer les habitats et les plantes sans les piétiner. Le National Recovery and Conservation Action Plan of Hydrocotyle umbellata, un plan de conservation et de rétablissement conçu spécialement pour l'hydrocotyle à ombelle est actuellement en voie d'élaboration. Ce plan précisera les objectifs à long terme des mesures de rétablissement futures pour cette espèce.

Haut de la page

Recherche

Les recherches et les contrôles effectués dans le parc Kejimkujik aident à mieux comprendre la biologie de cette plante et permettront à Parcs Canada de mieux la protéger. Une série d'études sur le terrain sont en cours en collaboration avec l'Université de Moncton et le Centre of Geographic Sciences à Lawrencetown, en Nouvelle-Écosse. Ces études détermineront l'aire de distribution actuelle et historique de l'hydrocotyle à ombelle. Ces renseignements seront d'une grande importance pour la protection de l'hydrocotyle à ombelle et de son habitat pour l'avenir.

Haut de la page

Éducation populaire

Les interprètes de Parcs Canada informent les visiteurs en leur présentant des programmes guidés à l'intérieur du parc Kejimkujik au sujet de l'histoire naturelle, de l'habitat et de la protection de l'hydrocotyle à ombelle. Par l'intermédiaire de ces programmes, on espère développer chez les gens une appréciation et un respect pour cette espèce.

 
© Parcs Canada / Peter Hope / 1994

Kejimkujik offre également une variété d'informations pour aider les gens à se renseigner au sujet de l'hydrocotyle à ombelle dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Ces informations sont présentées sous la forme de panneaux d'interprétation, de vidéos, de sites Internet, de brochures, etc. Les programmes sont également présentés dans les écoles locales en vue de mieux faire connaître les espèces en péril et les plantes rares.

Haut de la page

Travail avec les partenaires

L'équipe de rétablissement de la flore de la plaine côtière de l'Atlantique est en train de compléter un plan de rétablissement et d'action pour l'hydrocotyle à ombelle. Ce plan recommandera des mesures visant à améliorer la conservation, le rétablissement et la gestion de cette espèce. Il précisera les stratégies de protection pour l'hydrocotyle à ombelle tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des limites du parc.

Parcs Canada est membre de l'équipe de rétablissement qui réunit divers représentants de ministères du gouvernement, de l'industrie, des musées, des universités, des organisations non gouvernementales et d'autres intervenants. Voici les membres de l'équipe de rétablissement :

  • le ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse;
  • le ministère de l'Environnement et du Travail de la Nouvelle-Écosse;
  • le Nova Scotia Nature Trust;
  • le Nova Scotia Museum of Natural History;
  • Acadia University;
  • l'Université de Moncton;
  • St. Mary's University;
  • le Centre of Geographic Studies;
  • le Centre de données sur la conservation du Canada atlantique;
  • les musées locaux;
  • les propriétaires fonciers privés;
  • le public intéressé.