Espèces en péril


Le chardon de Pitcher


Cirsium pitcheri

Que fait Parcs Canada pour aider à sauver le chardon de Pitcher?

Parcs Canada travaille sans relâche pour enrichir nos connaissances sur le chardon de Pitcher et sensibiliser les gens à la nécessité de protéger la plante et l'écosystème de dunes dans lequel elle pousse. La poursuite des recherches, les mesures de rétablissement et l'éducation populaire aident à assurer la survie de cette plante rare.

Recherche

Mentionnons à titre d'exemple le travail du personnel du parc national Pukaskwa, qui surveille les plants de chardon de Pitcher depuis 1981. Tous les ans, chaque plante est identifiée et marquée de façon à indiquer à quel stade de son cycle biologique elle se trouve.

Espèces en péril - Jetez-y un coup d'oeil

D'après la Loi sur les espèces en péril (LEEP), les espèces considérées en voie de disparition, comme le chardon de Pitcher, doivent être protégées par des règlements fédéraux ou provinciaux. D'après cette même loi, on doit absolument protéger l'habitat nécessaire à la survie ou au rétablissement des espèces en voie de disparition.

Mesures de rétablissement

Après que la plage abritant le chardon de Pitcher a presque été emportée par les eaux, une nouvelle colonie a été introduite sur la plage Middle du parc en 1991. Parcs Canada s'est jointe à l'équipe de rétablissement du chardon du Pitcher, qui s'occupe entre autres, de repérer les populations qui subsistent, d'en délimiter l'habitat et d'établir un plan de rétablissement de l'espèce.

Éducation populaire

Le parc a entrepris des programmes en vue de renseigner les propriétaires de terres privées et publiques sur cette espèce remarquable et son habitat. Des clôtures basses protègent les colonies et des panneaux indiquent que le secteur est un environnement fragile de dunes renfermant une espèce en voie de disparition. Toutes ces précautions, de même que la construction de trottoirs surélevés dans les dunes du parc, aident à garder les visiteurs sur les sentiers balisés, loin des chardons.

Les visiteurs curieux de voir à quoi ressemble un chardon de Pitcher peuvent se présenter au centre d'accueil du parc, où une exposition présente les plantes dans leur milieu naturel à trois différents stades de croissance.