Espèces en péril

Crotale massasauga


Sistrurus catenatus catenatus

Espèces en péril - Jetez-y un coup d'oeil

Deux personnes sont mortes des suites d'une morsure d'un crotale en Ontario. Aucune des deux victimes n'avait reçu de traitement médical.

Pourquoi le massasauga est-il en danger?

Comme le montrent des études de surveillance menées depuis le début des années 1990, la population de massasaugas diminue dans tout son habitat. La plus grande menace pour ce serpent est la perte et le morcellement de son habitat. L'assèchement des terres humides à des fins agricoles, l'exploitation forestière, l'exploitation de carrières et la construction de logements et de chalets ont fait beaucoup de victimes parmi les serpents. La construction de routes a non seulement réduit l'habitat disponible, mais l'a également fragmenté. Les routes sont aussi synonymes d'augmentation de la circulation routière et de pertes, en particulier au printemps et en été lorsque le serpent migre entre son habitat estival et son habitat hivernal.

Gros plan de la cascabelle du massasauga
Sa cascabelle creuse est composée d'écailles segmentées.
© Parcs Canada / D.A. Wilkes / 06.64.10.10 (02), 1989

Dans certaines régions, les êtres humains tuent aussi les serpents de manière façon volontaire délibérée, ce qui représente une menace importante pour l'espèce. La peur et les préjugés ont tendance à dicter la réaction des gens face au serpent, de sorte que les rencontres fortuites inattendues entre les êtres humains et le serpent ont souvent une issue fatale pour le serpent. Le massasauga compte plusieurs prédateurs naturels, dont le grand-duc d'Amérique, la buse à queue rousse, le pékan, le renard roux, le coyote et le raton laveur, mais la persécution de l'être humain a grandement contribué au déclin de l'espèce dans toute son aire de répartition.

Le braconnage est également responsable de la disparition du reptile, mais les scientifiques ne connaissent pas son ampleur et ne savent pas non plus combien de serpents sont capturés chaque année en vue d'être pour être revendus.

On estime que la population totale de massasaugas en Ontario se situe entre 18 000 et 32 000 serpents, avec moins d'une centaine d'individus dans chacune des deux populations du sud-ouest. Des populations isolées sont particulièrement susceptibles de disparaître du Canada par suite d'incidents fortuits inattendus comme des maladies. Or, la perte d'un seul adulte géniteur peut être catastrophique dévastatrice pour une petite population isolée comme celle de la tourbière Wainfleet et du complexe de prairies Ojibway.