La remontée de la rivière

Une échelle à poisson unique aide les espèces en péril à reprendre possession de leur habitat

 L’esturgeon jaune, l’anguille d’Amérique et le chevalier cuivré sont trois espèces présentes dans la rivière Richelieu L’esturgeon jaune, l’anguille d’Amérique et le chevalier cuivré sont trois espèces présentes dans la rivière Richelieu
© P. Leduc / Parcs Canada

Le chevalier cuivré (Moxostoma hubbsi) remonte de nouveau la rivière Richelieu, une victoire importante pour cette espèce de poisson de couleur cuivrée qui vit uniquement dans le sud-ouest du Québec. Un barrage construit en 1967 a en effet nui à la migration de cette espèce menacée vers sa plus importante frayère, située en amont du lieu historique national du Canada du Canal-de-Saint-Ours. Grâce à une échelle à poisson de conception unique, l’avenir du chevalier cuivré semble s’éclaircir.

 Carte du lieu historique national du Canada du Canal de Saint-Ours Le lieu historique national du Canada du Canal de Saint-Ours
© Parcs Canada

Défis multiples

Tout comme le chevalier cuivré, d’autres habitants de la rivière Richelieu ont longtemps été confinés en aval du barrage. Une soixantaine d’espèces de poisson fréquente la rivière, dont plusieurs espèces en péril. L’esturgeon jaune et l’alose savoureuse, entre autres espèces, ne pouvaient plus suivre leur voie migratoire, pas plus d’ailleurs que l’anguille d’Amérique, dont la pêche commerciale constituait une activité importante dans la région avant la construction du barrage.

Construire une échelle à poisson de A à Z

La solution au problème a exigé des recherches minutieuses et la coopération de plusieurs ministères fédéraux et provinciaux, ainsi que des organismes de conservation. Parcs Canada, en tant que gestionnaire du lieu historique, est responsable des espèces en péril sur le site. Pêches et Océans Canada et les ministères provinciaux de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, des Ressources Naturelles et de la Faune du Québec, sont responsables des pêches et des espèces en péril. Transports Canada devait aussi intervenir dans le projet, étant responsable de la construction du barrage en premier lieu. « Ce projet s’est révélé être un défi sur les plans des finances, du partenariat et de l’ingénierie », a mentionné Sylvain Paradis, coordonnateur des espèces en péril au Centre de services du Québec.

 Le chevalier cuivré se retrouve uniquement dans le sud-ouest du Québec Le chevalier cuivré se retrouve uniquement dans le sud-ouest du Québec
© N. Vachon

Tout s’est concrétisé en 2001. Parcs Canada a construit une échelle à poisson unique grâce à des fonds provenant de différentes sources aussi diversifiées que les profits de la vente de la bière Rescousse créée pour soutenir le rétablissement d’espèces en péril. Ils ont donné à l’ouvrage le nom de passe migratoire Vianney-Legendre, en l’honneur du premier ichtyologiste à décrire officiellement le chevalier cuivré dans les années 1950.

Différents poissons, différents besoins

 L’échelle à poisson Vianney-Legendre un concept unique pour accommoder plusieurs espèces L’échelle à poisson Vianney-Legendre un concept unique pour accommoder plusieurs espèces
© Parcs Canada

La passe migratoire du Richelieu n’est pas une échelle à poisson ordinaire. Les experts voulaient qu’elle serve à de nombreuses espèces, notamment aux espèces en péril. Les échelles à poisson conçues pour une espèce unique, telle le saumon, sont assez courantes, alors que les ouvrages multi-espèces sont rares et complexes. Les concepteurs devaient tenir compte des besoins des différentes espèces visées, dont la taille et le comportement varient grandement. Ils ont prévu des conditions hydrauliques pour permettre aux poissons de trouver l’entrée de la passe et de la remonter et ont aussi tenu compte d’autres paramètres tels que les fluctuations du niveau de l’eau, le courant et les dates de migration. Afin de répondre aux besoins de l’anguille d’Amérique, les concepteurs ont aménagé une structure distincte, à côté de la passe migratoire principale.

Un système polyvalent

Par souci d’économie, l’échelle à poisson a été conçue selon une structure en « s » compacte, mais sa construction a tout de même coûté 2,5 millions de dollars. Pour s’adapter aux diverses conditions de l’eau et aux différentes tailles des poissons, l’échelle possède deux entrées distinctes : une à la surface de l’eau et l’autre sous la surface. Les opérateurs du barrage peuvent également modifier l’orientation du courant de la rivière afin d’améliorer l’efficacité de l’échelle à attirer les poissons.

Des biologistes, des ingénieurs ainsi que des experts venant d’aussi loin que de la France ont participé à la conception de l’échelle et ont surveillé sa construction. Rien ne garantissait le succès du projet. Sur une période de huit ans, on a validé l’efficacité de la passe migratoire au moyen de divers tests.

Les résultats sont impressionnants. De la soixantaine d’espèces historiquement connues pour avoir fréquenté le Richelieu, trente-six utilisent déjà l’échelle à poisson, dont quatre des cinq espèces en péril initialement ciblées, ce qui alimente les espoirs pour leur rétablissement éventuel.

Un intérêt planétaire

 Les profits de la bière Rescousse ont contribué au financement du projet Les profits de la bière Rescousse ont contribué au financement du projet
© Rescousse

La passe migratoire Vianney-Legendre démontre qu’un lieu historique peut aussi être autre chose qu’un lieu d’importance patrimoniale. Il peut protéger la biodiversité et favoriser le rétablissement des espèces en péril.

Les fenêtres d’observation permettant de voir les nombreuses espèces qui remontent l’échelle à poisson durant la migration du printemps et les panneaux d’information installés devraient susciter un vif intérêt pour les espèces en péril du Richelieu. Un tel projet d’ingénierie environnementale unique en son genre pourrait devenir une attraction touristique et renseigner le public sur le rétablissement de la biodiversité. De fait, la passe migratoire a déjà acquis une certaine notoriété internationale. Bien qu’elle ait été conçue expressément pour l’endroit, d’autres régions y voient un modèle. « Nous recevons des demandes des quatre coins du monde », a déclaré Sylvain Paradis.

Fichier(s)


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).