Espèces en péril

Loi sur les espèces en péril

Qu'est-ce que la Loi sur les espèces en péril ?

La Loi sur les espèces en péril (LEP) est une loi fédérale qui a trois objectifs principaux :

  • empêcher la disparition des espèces en voie de disparition ou menacées;
     
  • aider au rétablissement des espèces en voie de disparition, menacées et disparues du Canada;
     
  • gérer les espèces préoccupantes pour empêcher qu'elles ne deviennent des espèces en voie de disparition ou menacées.

La LEP a été adoptée en décembre 2002 et est entrée entièrement en vigueur en juin 2004.

Hyménoxys herbacé Hyménoxys herbacé
© Parcs Canada / Waterton, W. / 2004

Toute décision d'inclure une espèce dans la LEP est prise par le gouvernement du Canada et repose sur une évaluation scientifique ainsi qu'une consultation du public. La Loi exige aussi de mettre en place des plans de rétablissement d'espèces qui sont inscrites comme espèces disparues du pays, en voie de disparition, menacées ou préoccupantes selon la Loi.

La LEP détermine comment les gouvernements, les organisations et les particuliers peuvent unir leurs efforts pour atteindre ses objectifs. Le gouvernement du Canada privilégie l'intendance comme moyen de protéger les espèces en péril et de les aider à se rétablir. Assurer l'intendance signifie s'occuper de la terre, de l'air, de l'eau, des plantes, des animaux et de la culture de sorte à pouvoir les léguer aux générations futures.

En cas d'échec de cette approche concertée, la LEP donne au gouvernement du Canada le pouvoir de protéger les individus, leur résidence et leur habitat essentiel, et d'établir des sanctions en cas d'infractions à la Loi.