Transcription pour : Parc national du Canada du Mont-Riding

Un wapiti lance un cri dans le lointain.

La forêt s’agite, éveillée par la chaleur du soleil matinal.

Le Parc national du Mont-Riding, d’une superficie d’un peu plus de 3,000 kilomètres carrés, s’étend sur une région comprenant trois zones écologiques très distinctes.

La première zone est l’Escarpement du Manitoba, formé par l’une des rives d’un ancien lac s’élevant à 300 mètres et plus au dessus de la plaine avoisinante.

Au sommet de l’escarpement, on retrouve la deuxième zone où un climat plus frais et les précipitations plus abondantes favorisent la formation d’une forêt boréale composée principalement d’arbres feuillus et d’épinettes, l’habitat d’une importante population de castors et d’orignaux.

Dans la région ouest du parc, on retrouve la troisième zone écologique: de grands prés de fétuque scabre, des marais et des plaines alluviales.

C’est dans ce paysage incroyablement pittoresque que Parcs Canada a entrepris de réaliser son mandat, celui de protéger et de mettre en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada pour les générations d’aujourd’hui et de demain.

La réserve forestière du mont Riding est devenue le Parc National du Mont-Riding le 26 juillet 1933.

Avec son Centre d’inscription de l’Entrée-Est, un lieu historique national, le parc est devenu dès son ouverture, un endroit de prédilection pour les touristes.

Le célèbre Grey Owl, agent bien connu de la conservation de l’environnement, a vécu dans la région pendant quelques temps.

Sa cabane en bois rond a été restaurée et est devenue une attraction touristique fort populaire.

De nos jours, le parc national du Mont-Riding accueille des visiteurs de partout au Canada et du monde entier.

Peu importe votre mode de vie, vous y trouverez quelque chose de spécial.

En hiver, le parc national du Mont-Riding se transforme en paradis nordique sous son épaisse couche de neige.

Il y a bien peu de temps, la terre tremblait sous le tonnerre de centaines de milliers de sabots de bisons.

Mais au début des années 1900, ce symbole du Manitoba était en voie de disparition.

Nous avons créé un pâturage de bisons, où les visiteurs peuvent s’émerveiller de la présence de ces animaux majestueux et de la prairie qui les soutient.

La beauté naturelle du paysage du parc national du Mont-Riding en fait un endroit idéal pour apprécier la nature, la respecter et s’engager à la préserver.

Des programmes d’interprétation ont été conçus pour aider les générations futures à découvrir les merveilles de cet endroit.

Un parc national est une réserve écologique.

Son objectif est de maintenir l’intégrité de son écosystème au complet, cette étroite relation entre l’habitat et la vie.

Mais les écosystèmes ne reconnaissent pas les lignes sur des cartes.

Par conséquent, les efforts pour conserver ces écosystèmes doivent aller au delà des frontières du parc.

Le parc national du Mont-Riding et ses environs ont été reconnus officiellement comme étant une réserve de biosphère par l’organisme UNESCO.

Tous les canadiens doivent partager la responsabilité de préserver cette région.

De par l’établissement du Parc national du Mont-Riding, les canadiens affirment que cette région possède une valeur incommensurable, une valeur qu’il faut préserver à tout prix à tout jamais.

Ces lacs, ces forêts et ces plaines font partie de notre patrimoine collectif.

En faisant la découverte de la beauté et de la puissance de ce paysage enchanteur, vous découvrirez également l’essence même du Canada.

Bienvenue au Parc national du Mont-Riding.

Retourner à la vidéo