L’essentiel - Que dois-je savoir?

Alimentation en plein air

Planification et emballage

La planification des repas et des collations constitue la meilleure manière de s’assurer que tous les membres de votre famille auront suffisamment d’énergie et profiteront pleinement de leur séjour de camping. En prévoyant les repas, vous vous épargnerez également le souci de devoir établir à la hâte un menu improvisé pour la fin de semaine.

Fait à remarquer, il n’est pas nécessaire de tout cuisiner une fois sur place. Nombre de repas et de plats peuvent être préparés en partie à la maison. Par exemple, le fait de couper les légumes ou de faire une sauce pour pâtes à l’avance afin de n’avoir qu’à la réchauffer avant de partir en excursion réduira de beaucoup le temps de préparation des repas pendant le séjour de camping. Il convient également d’apporter de la nourriture préemballée, notamment en conserve, car elle est non périssable et peut être facilement entreposée jusqu’à son utilisation. Dans la plupart des cas, il ne reste alors qu’à faire bouillir de l’eau pour déguster un repas chaud et savoureux.

En outre, vous n’êtes pas obligé de toujours manger des repas chauds. Il est possible de composer de délicieux déjeuners et dîners froids qui sont nutritifs et faciles à préparer. Par exemple, vous pouvez proposer à votre famille du fromage et des craquelins, des bagels, des fruits, des céréales, des pitas garnis de hoummos, des légumes frais et des sandwichs.

Exemple de menu pour la fin de semaine

Menu 1Menu 2Menu 3
Vendredi – Souper Sandwichs et salade jardinière Hamburgers, salade de pommes de terre et maïs en épis Fajitas
Samedi – Déjeuner Yogourt, céréales et fruits Céréales et fruits frais Omelettes
Samedi – Dîner Pitas, hoummos, légumes frais, fromage et craquelins Soupe et sandwich roulé Œufs durs avec fromage et craquelins
Samedi – Souper Spaghetti Sauté Chili
Dimanche – Déjeuner Bagels et fruits Crêpes Gruau et fruits frais

ASTUCE : Faites l’essai de votre réchaud de camping dehors à la maison. Vous apprendrez ainsi à utiliser cet appareil et vous vous familiariserez avec la cuisine en plein air.

Des enfants mangent de la pastèque
Des enfants mangent de la pastèque
© Parcs Canada / D. Wilson

Lorsque vous prévoyez la nourriture pour de petits groupes, essayez de n’apporter que ce qui est nécessaire. Si vous n’allez pas utiliser tout le contenant, pourquoi se surcharger? Par exemple, si vous prenez des condiments, comme du ketchup ou de la moutarde, transvidez une partie de la bouteille dans un petit contenant réutilisable. Vous pouvez faire de même pour les céréales, les pâtes et le mélange à crêpes.

Si possible, mettez la nourriture et les liquides dans des contenants en plastique plutôt qu’en verre. Ils sont généralement plus légers et ne risquent pas de se fracasser s’ils tombent par terre.

Mettez toute la nourriture au même endroit. Par exemple, utilisez un grand bac en plastique pour transporter tout ce qui ne va pas dans la glacière. Il est ainsi plus facile de conserver tout au même endroit et de mettre la nourriture à l’abri des animaux sauvages.

Il importe de se rappeler que la nourriture risque de se détériorer plus rapidement dans la glacière que dans le réfrigérateur. Assurez-vous de garder ce facteur à l’esprit lorsque vous planifiez vos repas. Ce faisant, les plats contenant du lait ou de la viande devraient être consommés au début du séjour. Il est aussi possible de faire congeler certains repas avant de quitter la maison. Ils se conserveront ainsi plus longtemps et pourront être mangés plus tard.

On trouve à proximité de nombreux terrains de camping de Parcs Canada des épiceries et d’autres commerces qui vendent de la nourriture et des produits de première nécessité. Pour savoir s’il existe une épicerie à proximité du terrain de camping, communiquez directement avec le parc avant votre séjour.

Rappel : Utilisez toujours votre réchaud de camping à l’extérieur. Des gaz nocifs peuvent s’accumuler à l’intérieur de la tente et mettre en danger votre famille. De nombreux terrains de camping offrent des abris-cuisine qui permettent de préparer la nourriture et de manger au sec.

Un cycliste qui but de l’eau
Hydratez-vous
© Parcs Canada / D. Wilson

Hydratation

Il importe de boire beaucoup lors des activités à l’extérieur, particulièrement durant les chaudes journées ensoleillées, afin d’éviter la déshydratation. Cependant, assurez-vous de ne consommer que de l’eau provenant de sources sûres. Même si l’eau des ruisseaux, des rivières et des lacs est généralement propre et peut sembler bonne à boire, elle est susceptible de contenir des bactéries pathogènes et des parasites. Ne buvez que de l’eau potable provenant, par exemple, des robinets se trouvant dans les terrains de camping. En cas d’incertitude, n’hésitez pas à demander conseil au personnel du parc.

Nourriture et animaux sauvages

L’une des différences entre la cuisine à la maison et la cuisine en camping est la nécessité de porter une attention particulière à la manière d’entreposer et de jeter la nourriture. Habituellement, les animaux sauvages n’ont aucune raison de s’approcher de l’homme. Toutefois, les ratons laveurs, les écureuils et les ours sont attirés par l’odeur de la nourriture, de la graisse, des déchets, des réchauds de camping et des contenants vides de nourriture pour animaux de compagnie. Il est donc important que vous sachiez quoi faire de ces contenants.

Entreposez la nourriture, les articles de cuisine et les contenants à nourriture pour animaux domestiques dans un véhicule à parois rigides ou dans un contenant spécial résistant aux ours. Les glacières, les boîtes, les conserves, les tentes et les caravanes à parois souples ne sont pas conçues pour résister aux animaux.

Ne cuisinez jamais près d’une tente ou d’une tente-caravane, ou à l’intérieur de celles-ci. Jetez l’eau de cuisson et de vaisselle dans les toilettes ou dans une station de vidange. Nettoyez rapidement les surfaces de travail après les repas.

Jetez vos déchets dans des conteneurs à l’épreuve des ours. Si vous conservez des déchets à votre emplacement de camping, placez-les dans un véhicule ou une caravane à parois rigides. Assurez la propreté de votre équipement de camping et de votre tente ou tente-caravane, et évitez les odeurs de nourriture.

En agissant de manière proactive au moment d’entreposer la nourriture et de disposer des déchets, vous diminuez de beaucoup le risque d’attirer des animaux sauvages.

De nombreux terrains ont mis en œuvre un programme de « camping propre ». Dans le cadre de ce programme, adopté pour garantir votre sécurité, les employés du parc et les campeurs font des efforts particuliers pour ne jamais laisser sans surveillance quoi que ce soit qui puisse attirer les animaux sauvages. Le programme de « camping propre » permet d’éviter la modification du comportement naturel des animaux sauvages, qui doivent parfois être abattus pour cette raison. Pour plus d’information, consultez le dépliant du programme de « camping propre » (PDF, 883 Kb).

Regardez la vidéo pour en apprendre davantage :

Veuillez activer Javascript dans les préférences de votre fureteur pour visioner le contenu et télécharger Adobe Flash Player.

Visionner la vidéo en format MPG 
Transcription