Application de Parcs Canada : Patrimoine gourmand

Lapin ou rat musqué frit

Cette recette de Fort St. James est faite à partir de rat musqué, mais nos chefs ont remplacé le rat musqué par le lapin pour un résultat délicieux!

Lapin ou rat musqué frit

Origine : Lieu historique national du Fort-St. James
Région : Ouest (Colombie-Britannique)
Époque : Traditionnel
Plat : Plats principaux

Lieu historique national du Fort-St. James Lieu historique national du Fort-St. James
© Parcs Canada

Le lieu historique national du Fort-St. James nous raconte l’histoire du commerce de la fourrure sur la côte du Pacifique. Fondé par Simon Fraser en 1806 pour la Compagnie du Nord-Ouest, le fort est devenu le siège social d’un vaste secteur de traite de la fourrure dans la région nord du centre de la Colombie-Britannique appelée Nouvelle-Calédonie. L’isolement, le travail exténuant, les hivers rigoureux et une mauvaise diète ont valu à Fort St. James le nom de « Sibérie du commerce de la fourrure ».

Les aliments principaux des commerçants de la fourrure étaient le saumon fumé et le saumon séché. Pendant l’année, cette diète devenait très monotone et les hommes trappaient du castor et du rat musqué frais pour créer une variété appréciée dans leur menu ennuyeux.

Récit adapté de Parkland Palate, compilation d’Anne (Nesbitt) Mense, Ark Publishing, 1984.

Lapin ou rat musqué frit

Ingrédients :

  • 1 rat musqué ou lapin
  • 1 c. à soupe | 10 ml de sel
  • 3 tasses | 750 ml d’eau
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 1 tasse | 250 ml de lait
  • 1 c. à thé | 5 ml de sel
  • 2 tasses | 250 g de farine
  • 1 tasse | 250 ml de graisse à frire pour une friture plate

Instructions :

  • Pour le rat musqué seulement : Retirer le gras, les glandes odoriférantes et les tissus blancs à l’intérieur de chaque patte. Laisser tremper le rat musqué pendant la nuit dans 1 pinte (750 ml) d’eau et 1 c. à soupe (10 ml) de sel.
  • Couper le rat musqué ou le lapin en fonction des morceaux désirés. Laisser mijoter la viande pendant 60 minutes dans de l’eau ou du bouillon avec une mirepoix. La viande doit être recouverte de 1 à 2 po (de 2,5 à 5 cm) d’eau. Égoutter, refroidir et sécher la viande à l’aide d’un linge propre.
  • Préparer une pâte à frire onctueuse en battant les jaunes d’oeufs avec le lait. Ajouter ensuite le sel et la farine. Note du chef : vous pouvez également utiliser de la pâte tempura pour une friture plus légère.
  • Faire chauffer le gras dans une grande poêle à frire (le gras devrait avoir une épaisseur de ½ po ou 1,3 cm). Tremper la viande dans la pâte à frire, puis la faire frire dans le gras chaud jusqu’à ce qu’elle soit dorée et croustillante. Lorsque la viande est dorée, réduire le feu, couvrir et cuire lentement jusqu’à ce que la température du thermomètre inséré dans la partie la plus épaisse du rat musqué ou du lapin ait atteint 160 °F (70 °C). Vous pourriez également retirer le lapin doré de la poêle, l’égoutter et terminer la cuisson dans le four à 375 °F (190 °C).

Crédits :

Recette testée par le chef Scott Warrick, Algonquin College School of Hospitality and Tourism

Inspiré d’une recette de Ken Green (lieu historique national du Fort-St. James) publiée dans Parkland Palate, une compilation d’Anne (Nesbitt) Mense, Ark Publishing, Winnipeg, Manitoba, 1984.