Application de Parcs Canada : Patrimoine gourmand

Rossoli

Avec sa touche d’érable, cette boisson désaltérante était bien appréciée des colons de la Nouvelle-France.

Rossoli

Origine : Événement d'importance historique nationale des produits de l'érable
Région : Québec
Époque : 18e siècle
Plat : Boisson
Niveau de difficulté : 1

Il était naturel qu’au Canada on prépare le rossoli avec du sucre d’érable. Chrestien Leclerc affirme en 1691 qu’il le mélange avec de l’eau-de-vie, des clous de girofle et de la cannelle, « ce qui faisait une espèce de rossoli fort agréable ». Quant au sirop d’érable, on le mélange au XVIIIe avec de l’eau froide et du sirop capillaire, autre production du pays, pour en faire une boisson désaltérante.

Amérindiens faisant du sirop d'érable. Gravure tirée de l'ouvrage de Lafitau : Moeurs des sauvages amériquains, 1724. Amérindiens faisant du sirop d'érable. Gravure tirée de l'ouvrage de Lafitau : Moeurs des sauvages amériquains, 1724.
© Parcs Canada

Ingrédients :

2 tasses | 500 ml d'eau-de-vie [brandy]
3 clous de girofle
5 grains de poivre noir
1 bâton de cannelle
12 grains de coriandre
1 c. à thé | 5 ml de graines d'anis
4 oz | 125 g de sucre d'érable râpé

Instructions :

Placer tous les ingrédients dans un bol et laisser macérer 4 heures. Passer à l’étamine et embouteiller.


Crédits:

Recette testée par Yvon Desloges et Marc Lafrance, historiens à Parcs Canada.

Cette recette est adaptée du livre Goûter à l'histoire : les origines de la gastronomie québécoise. Yvon Desloges et Marc Lafrance. Éditions de la Chenelière. Montréal 1989. Livre français-anglais. ISBN : 2-89310-028-7. Les auteurs ont tiré cette recette du livre de Massialot, Nouvelles instructions pour les confitures (1703).