Application de Parcs Canada : Patrimoine gourmand

Bière à l’épinette

Bière à l’épinette

Origine : Lieu historique national du Fort-Beauséjour—Fort-Cumberland
Région : Atlantique (Nouveau-Brunswick)
Époque : Traditionnel
Plat : Boissons et autres

Une boisson rafraîchissante et traditionnelle

Photo d’un gobelet à cidre français Photo d’un gobelet à cidre français
© Parcs Canada

Le brassage de la bière d’épinette et d’autres types de bières possède une longue histoire au Canada. C’était une boisson courante dans les forts britanniques et français au pays dès le 18e siècle, et les Acadiens qui s’étaient établis près du lieu historique national de Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland dégustaient certainement cette boisson. Les Acadiens utilisaient du seigle, des pousses de sapin, des pissenlits et des cônes de houblon comme ingrédients de base pour leur bière et y ajoutaient de l’eau, de la levure et du sucre. On laissait reposer le mélange pendant plusieurs jours pour qu’il fermente. Comme dans une racinette ou une bière de gingembre, la quantité de sucre ou de mélasse utilisée dans la recette guidera la détermination du contenu d’alcool de la boisson.

Bière à l’épinette

Ingrédients :

  • 7 oz | 200 g de jeunes pousses d’épinette
  • 2 pintes | 2 litres d'eau
  • 1,5 oz | 40 g de levure
  • 1,5 oz | 40 g de sucre

Instructions :

  • Les Acadiens utilisaient du seigle, du blé, des pousses de sapin, des pissenlits et des houblons comme base pour la bière. On ajoutait de l’eau, de la levure et un peu de sucre à l’épinette, et on laissait fermenter plusieurs jours.

Crédits :

Recette testée par le chef David Fairbanks, Algonquin College School of Hospitality and Tourism

Inspiré d’une recette qui provient de : Marielle Boudreau et Melvin Gallant Le guide de la cuisine traditionnelle acadienne, Montréal/Moncton, Les Éditions Stanké et Les Éditions d’Acadie, 1980.