Lieu historique national du Canada S.S. Klondike

Chargement de bois de corde à l'aide d'un chariot à main.

Veuillez activer Javascript dans les préférences de votre fureteur pour visioner le contenu et télécharger Adobe Flash Player.

L'histoire

Lorsque le bateau s'arrêtait pour faire provision de bois, les matelots de pont pouvaient charger de dix à vingt cordes de bois. Ils se servaient de chariots pour transporter le bois du campement jusqu'au pont des marchandises; ces chariots, qui pouvaient contenir le tiers d'une corde, pesaient environ 360 kilos. Il fallait environ une heure, du début à la fin, pour charger et empiler le bois.

Le saviez-vous?

Les exploitants des campements forestiers concluaient un contrat avec la British Yukon Navigation Co. en vertu duquel ils devaient fournir de 300 à 2 000 cordes de bois par saison.

Le S.S. Klondike avait l'habitude de faire un ou deux arrêts pour se ravitailler en bois quand il descendait le fleuve jusqu'à Dawson City. Au retour vers Whitehorse, il pouvait faire de cinq à sept arrêts, et consommait environ une corde de bois à l'heure.

Remerciements

Ces images ont été mises à la disposition de Parcs Canada grâce à la générosité d'Ian Ashdown. Le film 8 mm original a été tourné en 1941 par l'oncle de M. Ashdown, Charles H. Bennett, dont le beau-père, John Scotland, était le mécanicien en chef du S.S. Klondike de 1929 à 1944.