Lieu historique national du Canada S.S. Klondike

S.S. Klondike

Klondike I

S.S. Klondike
S.S. Klondike
© Collection A. G. Corquin no11-42 / Parcs Canada

Le S. S. Klondike fut construit à Whitehorse en 1929 par la British Yukon Navigation Company (BYN), une filiale de la compagnie ferroviaire White Pass & Yukon Route Railway (WP&YR). De faible tirant d'eau, le S.S. Klondike avait été conçu et construit de manière à ne pas avoir besoin de barge pour transporter les lourds sacs de minerai provenant du district minier de Mayo vers l'amont jusqu'à Whitehorse. Le Klondike , dont la capacité de chargement surpassait de 50 pour cent celle des autres bateaux fluviaux de l'époque, fut le premier bateau à aubes du fleuve Yukon à pouvoir transporter une cargaison de plus de 272 tonnes sans barge.

Au début, le S.S. Klondike faisait la navette entre Whitehorse et Stewart Landing. Lorsqu'il descendait le fleuve, il transportait des marchandises jusqu'au district minier de Mayo. Au retour, il transportait du minerai de plomb argentifère du district de Mayo qui avait été acheminé depuis la rivière Stewart à bord de bateaux à aubes plus petits comme le KenoS.S. . À Whitehorse, le minerai était transféré à la WP&YR en vue de son expédition en train jusqu'à Skagway, en Alaska.

Carte
Carte illustrant la route qu'empruntait régulièrement le S.S. Klondike lorsqu'il parcourait le fleuve Yukon jusqu'à Dawson
© Parcs Canada

En raison de la dépression, le S.S. Klondike ne tarda pas à être affecté au trajet entre Whitehorse et Dawson, où il transporta passagers et marchandises, quoiqu'on le considérait encore essentiellement comme un navire de charge. Chargé de marchandises et de quelques passagers, le S.S. Klondike pouvait descendre le fleuve de Whitehorse à Dawson – une distance de quelque 740 kilomètres – en environ 36 heures, et il faisait un ou deux arrêts pour faire provision de bois. Le retour en amont vers Whitehorse, qui comptait un arrêt à Stewart Landing pour le chargement du minerai, pouvait lui prendre quatre ou cinq jours et exiger six arrêts de ravitaillement en bois.


Klondike II

Le SS Klondike en cours de reconstruction dans le chantier naval de Whitehorse
Le SS Klondike en cours de reconstruction dans le chantier naval de Whitehorse, 1936.
© Parcs Canada

La carrière du premier S.S. Klondike prit subitement fin en 1936 lorsque le navire coula dans une partie du fleuve Yukon connue sous le nom de tronçon Thirty Mile . La BYN fit tout de suite construire le S.S. Klondike II , un calque de son prédécesseur, qui continua de faire le trajet entre Whitehorse et Dawson.

Le S.S. Klondike pousse une barge chargée de marchandises destinées à l'armée américaine, Eagle (Alaska), 1943.
Le S.S. Klondike pousse une barge chargée de marchandises destinées à l'armée américaine, Eagle (Alaska), 1943.
© Collection Bill Crawford no 28 / Parcs Canada

L'éclatement de la Seconde Guerre mondiale fit chuter le prix de l'argent : au début des années 1940, le S. S. Klondike connut ainsi une période de vaches maigres alors que ses services de transport de marchandises n'étaient plus requis. Le navire passa une saison au chantier naval de Whitehorse. L'année suivante, il fut mis à contribution dans le cours inférieur du fleuve pour l'effort de guerre, où il transporta des marchandises et du personnel pour la construction de la route de l'Alaska. La production du minerai de plomb argentifère s'intensifia vers la fin des années 40, ce qui permit au S. S. Klondike de reprendre son service, mais l'ouverture d'une route carrossable en tout temps entre Whitehorse et Mayo en 1950 mit fin à sa carrière dans le transport de minerai. Le bateau à aubes continua d'assurer la navette entre Whitehorse et Dawson jusqu'en 1952, année où la route de Mayo fut prolongée jusqu'à Dawson, sonnant le glas de la fin de l'époque du transport en bateaux à aubes sur le fleuve Yukon.

Photo de 1954 du salon du S.S. Klondike
Des passagers se prélassent à bord du S.S. Klondike II
© Vancouver Maritime Museum

Dans l'espoir de sauver la carrière de son navire mère, la BYN fit rénover le S.S. Klondike et le transforma en bateau de croisière. Les excursions qu'il offrait étaient très populaires, mais leurs coûts élevés vinrent à bout de sa courte carrière comme navire à passagers. En août 1955, le S.S. Klondike II – le dernier bateau à aubes à travailler sur le fleuve Yukon – fit son dernier voyage vers Whitehorse.


Lieu historique national S.S. Klondike

Le S.S. Klondike dans la Première Avenue à Whitehorse, remorqué par quatre bouteurs en train. On a pu faire avancer le bateau en le faisant glisser sur des patins en aciers « graissés » au moyen de savon en flocons.
Le S.S. Klondike dans la Première Avenue à Whitehorse, remorqué par quatre bouteurs en train. On a pu faire avancer le bateau en le faisant glisser sur des patins en aciers « graissés » au moyen de savon en flocons.
© Collection G.I. Cameron no 52 / Parcs Canada

En 1960, la WP&YR fit don du S.S. Klondike II au gouvernement du Canada. En 1966, il fut transporté du chantier naval de Whitehorse jusqu'à l'endroit où il se trouve aujourd'hui. On lui a redonné l'apparence qu'il avait à l'origine, et le S.S. Klondike est maintenant en cale sèche en bordure du fleuve Yukon. Il a été désigné lieu historique national en 1967.

Caractéristiques du S.S. Klondike II