Lieu historique national du Canada S.S. Klondike

Le naufrage du S.S. Klondike I

S.S. Klondike I
© David Wilson Collection #1 / Parcs Canada

Le 12 juin 1936, le capitaine du plus gros bateau à aubes à avoir navigué sur le fleuve Yukon à ce jour, le S.S. Klondike , descendit prendre son petit-déjeuner, laissant à son tout nouveau commandant adjoint le soin de manœuvrer le bateau dans la portion du fleuve située entre le lac Laberge et la rivière Teslin.

Il venait tout juste de contourner une pointe et il est resté trop loin. De ce côté, il y avait une paroi rocheuse et ces bateaux, une fois qu'ils passent cette pointe en saillie, ils ... restent stationnaires, à environ trois ou trois pieds et demi de profondeur, et ils se mettent à glisser. Et il n'avait pas tenu compte de cela. Évidemment, le bateau s'est écrasé sur la paroi rocheuse abrupte, et un de ses côtés a été entièrement arraché.
Traduction libre d'entrevue avec M. Bromley, tel que citée dans A Narrative History of the SS Klondike d'Arnold Roos, 1981, Parcs Canada.

Après s'être écrasé sur la paroi rocheuse, le bateau heurta une roche ou un écueil, qui endommagea le système de direction. Alors que le S.S. Klondike commençait à dériver en aval, les membres de l'équipage tentèrent d'ancrer le bateau à la rive, mais le courant était trop fort.

Atteindre la rive

Réalisant que le bateau allait éventuellement couler, certains des passagers et des membres de l'équipage sautèrent sur la rive lorsque l'embarcation fut emportée près de la berge. Les canots de sauvetage furent bien descendus, mais ils n'étaient pas étanches parce que les bouchons de nable n'avaient pas été insérés.

Après le naufrage, des passagers et des membres de l'équipage du S.S. Klondike attendant les secours.
Après le naufrage, des passagers et des membres de l'équipage du S.S. Klondike attendant les secours.
© John Dunn Collection #72 / Parcs Canada

Une fois le S.S. Klondike complètement immobilisé, un canot de service motorisé fut utilisé pour transporter les derniers passagers du bateau jusqu'à la terre ferme, et pour aller chercher ceux qui s'étaient retrouvés plus loin. Des membres de l'équipage allèrent également récupérer le téléphone d'urgence se trouvant à bord du bateau. À l'aide de la ligne télégraphique longeant le fleuve, le commissaire de bord put aviser les gens de Whitehorse de la catastrophe qui venait d'arriver.

Pendant qu'il attendait les secours, l'équipage alla récupérer les fournitures (couvertures, nourriture et effets personnels) se trouvant à bord du S.S. Klondike puisque seul le pont inférieur réservé aux marchandises se trouvait alors sous l'eau.

Les pertes

Lorsqu'il coula, le S.S. Klondike avait à son bord 227 tonnes métriques de marchandises destinées aux résidents des collectivités riveraines. S'il est vrai que les marchandises égarées qui flottèrent jusqu'à certaines collectivités firent bien des heureux, il faut rappeler toutefois que plusieurs passagers perdirent tout. Un couple nouvellement marié vit couler tout ce qu'il possédait, y compris les meubles qu'il faisait transporter. Deux équipes de levés géologiques perdirent également tout leur matériel.

Heureusement, aucun passager ne trouva la mort lors de ce naufrage. Toutefois, deux des quatre chevaux qui se trouvaient à bord du bateau périrent.

Le S.S. Klondike I fut une perte totale, mais une équipe fut dépêchée pour récupérer des machines et des éléments de l'accastillage et de la superstructure qui étaient encore fonctionnels. Plusieurs d'entre eux ont d'ailleurs été utilisés pour construire le S.S. Klondike II