Lieu historique national du Canada de la Concession-de-la-Découverte

Fiche d'information

Version prête à imprimer (PDF, Ko 801.31)

Site de la découverte du filon d’or qui a déclenché la ruée vers l’or du Klondike.

Historique

Discovery Claim historic image
Au travail dans une concession au ruisseau Bonanza.
©Domaine public. Bibliothèque et archives Canada/H.J. Woodside/PA-016944

Le lieu historique national de la Concession-de-la-Découverte est le site où, en 1896, a eu lieu la découverte d’un gisement d’or qui a déclenché la ruée vers l’or du Klondike. Il s’agit d’une concession minière délimitée juridiquement qui mesure environ 152,4 mètres (500 pieds) par 609,6 mètres (2000 pieds), située sur le ruisseau Bonanza (appelé ruisseau Rabbit avant la découverte aurifère), un affluent de la rivière Klondike, près de la ville de Dawson, au Yukon. Cette concession, située dans une vallée encaissée, a été fortement exploitée depuis la découverte du gisement d’or, d’abord à la battée, puis à l’aide d’équipements mécanisés, laissant de gigantesques tas de résidus miniers provenant des travaux de dragage dans toute la vallée et dont les collines abîmées portent toujours les cicatrices.  

Les détails concernant l’histoire de la découverte ne concordent pas toujours, mais il est généralement admis que Keish / Skookum Jim Mason, de la Première nation de Tagish, a été le premier à découvrir le gisement d’or. Trois personnes accompagnaient Skookum Jim : son neveu, Káa Goox / Dawson Charlie, sa sœur Shaaw Tláa / Kate et le mari de celle-ci, le prospecteur américain George Carmack. Après avoir jalonné les concessions, les hommes se rendirent au village de Forty Mile pour les faire enregistrer. George fit enregistrer la concession de la découverte en son propre nom à cause de la mentalité raciste des gens de l’époque qui n’acceptaient pas les déclarations de concession faites par des membres des Premières nations.

Quelques jours à peine après la découverte aurifère, les ruisseaux Bonanza et Eldorado furent jalonnés de bout en bout. La ruée vers l’or se déclencha dès que le reste du monde apprit la nouvelle de la découverte. La vallée devint le théâtre de l’excitation de centaines de gens creusant sans vergogne le lit des ruisseaux. Bientôt, les mineurs exploitaient chaque ruisseau et chaque colline du Klondike. Certains pensaient que l’or coulait à flots indéfiniment. Pourtant, l’or facile à trouver disparut en quelques années seulement. En 1899, la découverte d’un filon d’or à Nome, en Alaska, attira les mineurs là-bas. Un par un, les mineurs vendirent leur concession à de grandes compagnies qui installèrent des dragues dans les ruisseaux. L’exploitation minière industrielle du ruisseau Bonanza et de la concession de la Découverte se poursuivit jusque dans les années 1950.

Au cours des années suivantes, la concession de la Découverte changea de mains. Aujourd’hui, la Klondyke Centennial Society en est propriétaire et s’occupe de la gestion du site, conjointement avec Parcs Canada et avec le gouvernement du Yukon. Les visiteurs qui empruntent le sentier auto-interprété où sont exposées des reproductions de pièces d’équipement minier sont émus de se retrouver sur les lieux où la ruée vers l’or du Klondike a commencé.

Raisons de l’importance historique nationale

La Concession-de-la-Découverte a été déclarée lieu historique national parce que c’est le lieu où, le 16 août 1896 dans l’après-midi, a été découvert le filon d’or qui a déclenché la ruée vers l’or du Klondike. Ce lieu marque le début du développement économique et administratif du Yukon. Pour les Premières nations, cette parcelle de terre représente l’affirmation de leurs valeurs culturelles et de leur vision du monde. Du point de vue des habitants de l’Ouest, ce site illustre bien la croyance du 19e siècle voulant que, par un dur labeur et la persévérance, il soit possible de se hisser de la pauvreté à la richesse.

Commission des lieux et monuments historiques du Canada, 1981

Faits saillants

16 août 1896
Keish/Skookum Jim Mason découvre un filon d’or.

17 août 1896
George Carmack, Skookum Jim et Dawson Charlie jalonnent les concessions.

24 septembre 1896
George Carmack enregistre leurs concessions à Forty Mile.

1900
Après quatre années passées à exploiter la concession de la Découverte, George quitte Kate, la sœur de Jim, et le partenariat entre Jim et George se dissout.

1903
La compagnie Lewes River Mining and Dredge drague la concession.

1904
Skookum Jim vend sa concession à la compagnie Lewes River Mining.

17 août 1911
Première célébration officielle du jour de la Découverte à Dawson. Aujourd’hui, le Yukon tout entier célèbre ce jour férié le lundi le plus proche du 17 août.

1926
La Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) approuve la commémoration de la découverte de l’or au Yukon.

1959
La CLMHC recommande la commémoration du site de la première découverte aurifère dans le Klondike.

1971
Les concessions minières qui ont expiré sont transférées à Parcs Canada pour la création de la Réserve de la concession de la Découverte, cependant le site original de la concession de la Découverte n’y est pas inclus.

1994
Keish/Skookum Jim Mason est désigné comme Personne d’importance historique nationale.

1996
La propriété de la concession de la Découverte est transférée de la succession de M. Art Fry à la Klondyke Centennial Society.

1998
La CLMHC reconnaît la Concession-de-la-Découverte comme lieu historique national.

2011
Ouverture officielle du Sentier auto-interprété de la Concession-de-la-Découverte.

Emplacement

Concession-de-la-Découverte - carte
© Parks Canada

Le Lieu historique national de la Concession-de-la-Découverte se trouve au kilomètre 15,5 de la route de Bonanza Creek, en partant du carrefour de la route Klondike Nord, à 541 km au nord de Whitehorse.

Pour obtenir de plus amples renseignements, contactez :

Les lieux historiques nationaux du Klondike
C.P. 390 Dawson City (Yukon) Y0B 1G0
Téléphone : 867-993-7200
Télécopieur : 867-993-7203
Courriel : dawson.info@pc.gc.ca
Web : www.parcscanada.gc.ca/dawson


N. B. : Vous avez besoin du logiciel Adobe Acrobat Reader pour lire la version PDF.

Si vous n'avez pas accès au site de téléchargement d'Adobe, vous pouvez télécharger le logiciel Acrobat Reader d'une page accessible.

Si l'accessibilité à un document PDF pose un problème, vous pouvez convertir le fichier en format texte HTML ou ASCII en utilisant l'un des services d'accès offerts par Adobe (en anglais seulement).