Randonnée pédestre

Eau et déchets

Randonneurs au ruisseau
© Ralph Meierhans

Eau

L’eau de surface est la seule source d’eau potable sur la piste Chilkoot. Bien qu’il y ait périodiquement de l’eau sur la plupart des tronçons du sentier, il est sage de transporter une bouteille d’eau pleine. Tous les campings sont pourvus de points d’eau.

Purifiez toute l’eau que vous buvez.

Élimination des eaux usées

Fosse pour eaux usées Fosse pour eaux usées
© Matt Hays, 2009

Il ne faut jamais faire sa toilette ou laver des vêtements ou de la vaisselle directement dans une source d’eau. Les eaux ménagères sont éliminées de manière différente de part et d’autre de la frontière canado-américaine :

  • Aux États-Unis : Jetez les eaux ménagères dans la partie de la rivière où le débit est le plus rapide.
  • Au Canada : Servez-vous des fosses d’élimination des eaux ménagères qui se trouvent dans tous les campings et au col Chilkoot. N’oubliez pas d’enlever les déchets de nourriture accrochés au grillage et de les remporter avec vos déchets.

Remportez vos déchets

Les randonneurs doivent remporter toutes leurs ordures. Prévoyez des repas simples et légers. Non seulement votre sac sera moins lourd à transporter, mais vous aurez moins de déchets à remporter. Vous ne devez rien jeter dans le parc, qu'il s'agisse de morceaux de nourriture, d'ordures humides, de graisse ou de mégots. Dans un milieu septentrional comme celui de la piste Chilkoot, il faut compter plusieurs années avant que ces déchets se décomposent.

Eaux noires

Il y a des latrines dans tous les campings et au col Chilkoot. Le papier hygiénique n’est pas fourni du côté canadien de la piste, et les stocks sont parfois limités du côté américain. Il vaut mieux apporter le vôtre.