Lieu historique national du Canada de la Piste-Chilkoot

La randonnée d'automne

 
© Parcs Canada/Adam Roth

En dehors de la saison de randonnée d'été, le personnel n'effectue plus de patrouilles régulières sur la piste. Celle-ci n'est pas balisée et les installations ne sont pas entretenues. On ne fournit plus de données à jour sur les conditions que l'on trouve sur la piste. Les randonneurs qui empruntent la piste durant cette période doivent être autonomes et veillez eux-mêmes à leur sécurité.


Les groupes intéressés à emprunter cette piste doivent communiquer avec le U.S. National Park Service à Skagway (907 983-2921), ou avec Parcs Canada à Whitehorse ( 1 800 661-0486).

Passage à la frontière

Tous les randonneurs doivent avoir en leur possession les documents nécessaires et se conformer aux procédures pour traverser la frontière.

Autonomie

Le lieu historique national de la Piste-Chilkoot se trouve au cœur d’une région sauvage et reculée. Ce secteur comporte des dangers liés aux conditions naturelles. Ceux qui n'ont pas l'expérience de la randonnée en hiver, qui n'apportent pas l'équipement de sécurité et le matériel de camping nécessaires ou qui se déplacent seuls voient leurs chances de survie limitées en cas d'urgence.

  • On ne doit jamais se déplacer seul.
  • Faites part de vos projets à quelqu'un. Remettez un itinéraire, une carte du parcours et le nom des membres de votre groupe à un ami ou à un proche et assurez-vous que cette personne a les numéros de téléphone à composer en situation d'urgence.
  • On doit savoir reconnaître et traiter les symptômes de l'hypothermie, les engelures, etc.
  • On doit apporter un équipement de survie : nourriture supplémentaire, vêtements, allumettes, etc.

Urgences

Les services d’intervention en cas d’urgence sont limités. Les voyageurs doivent donc être entièrement autonomes et capables de composer seuls avec les urgences. En cas d’urgence, attendez-vous à ce que les délais d’intervention des moyens de recherche et de sauvetage soient longs à cause des conditions atmosphériques ou de problèmes de disponibilité des aéronefs et des sauveteurs.

Communication

Il n'y a pas de couverture cellulaire le long de la piste Chilkoot. Les téléphones le plus près se trouve à Dyea ou au poste douanier de Fraser, sur le tronçon sud de la route du Klondike (à 6,5 kilomètres/4 milles au sud du stationnement de Log Cabin). Il est recommandé à tous les randonneurs d’automne de se munir d'un téléphone satellite pour les communications d'urgence. D’autres systèmes de positionnement global servant à la communication par satellite, tel que le dispositif SPOT ou inReach, sont aussi efficaces. Toutefois, n'oubliez pas que la topographie locale, la végétation et les conditions météorologiques peuvent nuire à la réception.

Puisque la piste Chilkoot traverse une frontière internationale. Il est important de savoir où appeler selon l'endroit où vous vous trouvez sur la piste. Au sud du col Chilkoot, vous vous trouvez dans le parc historique national américain de la Ruée-Vers-l'Or-du-Klondike : contactez le Service national des parcs des États-Unis. Au nord du col Chilkoot, vous vous trouvez dans le lieu historique national du Canada de la Piste-Chilkoot : contactez Parcs Canada. Voici les numéros à composer en cas d'urgence :

En cas d'urgence

Parc historique national de la Ruée-Vers-l'Or-du-Klondike, en Alaska
Centre de répartition des urgences du Service national des parcs
1-907-683-9555

Lieu historique national de la Piste Chilkoot, Colombie-Britannique
Centre de répartition des urgences de Parcs Canada
1-877-852-3100
1-780-852-3100 (si vous appelez d’un téléphone satellite)

GRC (à Carcross)
1-867-821-5555

Orientation

La piste et le tronçon qui traverse le col Chilkoot n'est ni balisée et ni facilement identifiée durant la période hors saison. Il faut savoir s'orienter. On doit apporter une carte et une boussole ou GPS pour le cas où l'on rencontrerait un 'voile blanc' et surtout pour le cas où l'on méconnaîtrait la région.

Conditions météorologiques

En région montagneuse, le climat est tout à fait imprévisible. Il peut changer rapidement et varier beaucoup d'un emplacement à l'autre. En automne les randonneurs doivent être prêts à affronter de la pluie, des températures froides, du vent et/ou des voiles blancs; il peut y avoir de fortes pluies ou des tempêtes de neige. En automne le temps est pluvieux, les journées sont courtes et les nuits sont fraîches (souvent au-dessous du point de congélation).

La plupart des systèmes météorologiques soufflent en provenance de la côte. C'est pourquoi, du côté américain, le temps est généralement pluvieux et sujette aux inondations. Le tronçon de la piste entre Sheep Camp et le Lac-Deep se trouve au-dessus de la limite forestière, et les conditions climatiques y sont souvent très mauvaises - la pluie battante, la neige fondante, la grêle ou la neige, le froid, les vents violents et le brouillard épais - puisque différents systèmes météorologiques traversent le secteur.

Risques d'avalanche

Les avalanches représentent un phénomène naturel qui peut se produire en toute saison sur la piste. Souvent, on peut rencontrer des conditions très dangereuses entre Sheep Camp et le lac Deep. Certains lieux de campement ne sont pas sécuritaires. Des risques d'avalanches extrêmes peuvent aussi survenir ailleurs dans le parc, lorsque les conditions propices liées à l'inclination, au terrain, à la température et au manteau neigeux sont réunies. C'est aux randonneurs que revient la responsabilité d'estimer eux-mêmes la stabilité de la couche nivale et les risques d'avalanche et de choisir l'emplacement de camping à utiliser et le chemin à suivre.

Les ours

La piste Chilkoot est l'habitat de l'ours noir et du grizzli. À l’automne le saumon remonte les cours d’eau et les petits fruits sont mûrs : des ours fréquentent donc souvent le sentier. Ne laissez pas votre sac à dos sans surveillance.

Terrains de camping désignés

Il ne faut faire du camping que dans les endroits désignés à cette fin. Ne campez que dans les emplacements désignés. Il y a des installations d’entreposage de provisions, ou boîtes à l’épreuve des ours, dans chaque camping sauf à Pleasant Camp où il y a une perche à provisions (corde nécessaire). Dès que vous arrivez au campement, rangez toute votre nourriture et autres substances attractives. Assurez-vous de bien refermer la porte. Préparez vos repas et mangez uniquement dans les des abris-cuisine ou des tables de pique-nique. Ne préparez pas vos repas sur les tabliers de tente, et n’y mangez pas.

Il est interdit d'allumer des feux en plein air. Ayez avec vous un réchaud portatif et du combustible en quantité suffisante. Il y a un poêle à bois dans la plupart des refuges situés au-dessous de la limite forestière, mais le bois disponible est souvent rare et humide.  Les réchauds portatifs et les abris situés à Lindeman du côté canadien de la piste représentent les seules possibilités de se réchauffer.

L’eau de surface est la seule source d’eau potable sur la piste Chilkoot. Tous les campings sont pourvus de points d’eau. Purifiez toute l’eau que vous buvez.

Remportez vos déchets

Les randonneurs doivent remporter toutes leurs ordures. Prévoyez des repas simples et légers. Non seulement votre sac sera moins lourd à transporter, mais vous aurez moins de déchets à remporter. Vous ne devez rien jeter dans le parc, qu'il s'agisse de morceaux de nourriture, d'ordures humides, de graisse ou de mégots. Dans un milieu septentrional comme celui de la piste Chilkoot, il faut compter plusieurs années avant que ces déchets se décomposent.

Élimination des eaux usées

Il ne faut jamais faire sa toilette ou laver des vêtements ou de la vaisselle directement dans une source d’eau. Les eaux ménagères sont éliminées de manière différente de part et d’autre de la frontière canado-américaine :

  • Aux États-Unis : Jetez les eaux ménagères dans la partie de la rivière où le débit est le plus rapide.
  • Au Canada : Servez-vous des fosses d’élimination des eaux ménagères qui se trouvent dans tous les campings et au col Chilkoot. N’oubliez pas d’enlever les déchets de nourriture accrochés au grillage et de les remporter avec vos déchets.

Eaux noires

Il y a des latrines dans tous les campings et au col Chilkoot. Le papier hygiénique n’est pas fourni du côté canadien de la piste, et les stocks sont parfois limités du côté américain. Il vaut mieux apporter le vôtre.

Règlements du parc

  • Abstenez-vous d'enlever ou de perturber les ressources naturelles et culturelles
  • Evitez de perturber, de nourrir ou d'attirer la faune.
  • Évitez de polluer
  • Préparez vos repas et mangez uniquement dans les aires désignées – pas de nourriture dans la tente
  • Ne campez que dans les emplacements désignés (et non dans les abris)
  • Les feux sont interdits.
  • Tenez les animaux en laisse en tout temps.
  • Il est interdit de pêcher du côté canadien de la piste Chilkoot.
  • Détecteurs de métal, armes à feu et vélos de montagne sont interdits du côté canadien de la piste.