Lieu historique national du Canada de Batoche

Conseil de gestion partagée

Le lieu historique national de Batoche bénéficie maintenant d'un Conseil de gestion partagée, composé de trois membres nommés par le ministre du Patrimoine canadien, et de trois membres nommés par la Metis Nation of Saskatchewan (MNS). Le Conseil récemment constitué s'emploie à examiner le plan directeur existant, élaboré en collaboration avec la MNS en 1998, et fera des suggestions pour la mise en Suvre. On espère que le Conseil de gestion partagée saura trouver un moyen de revitaliser le lieu historique national de Batoche de façon qu'il demeure un lieu respecté où les Métis et les Canadiens pourront se souvenir de ceux qui ont vécu là et qui y sont morts 1 .

Bulletin 2001

Le 6 novembre 2000, la Metis Nation of Saskatchewan et le gouvernement du Canada se sont réunis pour la première fois en tant que Conseil de gestion partagée.

Murray Hamilton, Dale McCauley, Peter Rudyk, Yvonne Vizina, Leon McCauley, John Dorion et Cheryl Penny constituent le Conseil de sept membres qui contribuera à garantir l'intégrité commémorative de Batoche en protégeant et en mettant en valeur le lieu pour le bénéfice, l'éducation et le plaisir des générations actuelles et futures, et ce, d'une manière qui respecte l'héritage historique important et irremplaçable que représente Batoche. La formation du Conseil découle de l'entente sur la gestion de Batoche signée par Clem Chartier, président de la Metis Nation of Saskatchewan, et M. Andy Mitchell, secrétaire d'État (Parcs), gouvernement du Canada, le 8 novembre 1998.

Au sein de ce Conseil, les deux organismes espèrent nouer une relation de travail productive qui sera à l'honneur de ce lieu spécial. Batoche a été désigné lieu historique national en 1923 par le gouvernement du Canada, sur la recommandation de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Batoche a été un lieu de grande importance pour les Métis pendant des générations.

Un plan directeur pour le lieu historique national du Canada de Batoche, préparé et présenté au Parlement par le ministre du Patrimoine canadien, exposait la base des aménagements prévus au lieu. L'actuel plan directeur remplace celui mis en Suvre en 1982. Ce dernier guidait l'aménagement des installations, des services et des programmes que nous voyons aujourd'hui. Le nouveau plan directeur a été créé pour trois raisons principales, soit :

- incorporer le nouveau rôle de la Nation métisse de Saskatchewan au lieu historique national du Canada (LHNC) de Batoche dans la gestion partagée;

- veiller à ce que les objectifs d'intégrité commémorative au LHNC de Batoche, définis dans l'énoncé d'intégrité commémorative de 1996 du lieu, figurent dans l'actuel plan directeur;

- veiller à ce que l'orientation sur la gestion du lieu soit conforme aux principes et pratiques exposés dans la politique sur la gestion des ressources culturelles de Parcs Canada, approuvée par le ministre du Patrimoine canadien en 1994.

1 Vizina, Yvonne N. « Moving Heaven and Earth ». New Breed Magazine, 2001