Lieu historique national du Canada de Batoche

Histoire

Les Métis

Au printemps 1885, un soulèvement armé explose dans les Territoires du Nord-Ouest. La situation n'avait pas surgi en une nuit; en fait, le conflit s'expliquait par l'inertie du gouvernement fédéral devant les griefs qu'exprimaient depuis longtemps les habitants de cette zone pionnière. Tous les groupes qui occupaient le Nord-Ouest : Blancs, Premières nations, Métis, trouvaient à se plaindre de la politique du gouvernement du Dominion dans ce territoire. La liste de leurs griefs fut publiée dans les journaux du Nord-Ouest à cette époque, ainsi que dans la liste de droits envoyée au gouvernement fédéral en 1884 et en 1885. Avec l'augmentation de la tension au cours du difficile hiver 1885, la possibilité d'un règlement pacifique négocié s'est évanouie.

Au milieu du XVIIIe siècle, les voyageurs canadiens français portèrent la traite des fourrures profondément à l'intérieur des terres, vers l'Ouest du Canada. Là-bas, ils rencontrèrent et épousèrent, à la façon du pays, des femmes cries et saulteuses. Ce sont les enfants nés de ces unions qui formèrent le peuple Métis, peuple qui a su préserver son identité au cours du XIXe siècle grâce à sa fierté pour ses traditions culturelles.