Lieu historique national du Canada de Sir-Wilfrid-Laurier

Une enfance à la campagne

Église de pierre. Ancienne église de Saint-Lin, avant 1888.
© Collection du presbytère de la paroisse de Saint-Lin

Deuxième enfant de Carolus Laurier et de Marcelle Martineau, Wilfrid Laurier voit le jour à Saint-Lin (aujourd'hui appelé Laurentides), le 20 novembre 1841. Il grandit au sein d'une famille où les discussions politiques ne manquent pas. Son père, un homme instruit aux idées libérales, jouit d'un certain prestige au village. En plus d'être fermier et arpenteur, il occupera les fonctions convoitées de maire, de juge de paix, de lieutenant de milice et de commissaire d'école.

À l'âge de 11 ans, Wilfrid part étudier à New Glasgow, un village voisin peuplé d'immigrants des Îles britanniques. Pendant deux ans, il se familiarise avec la mentalité, la langue et la culture anglophones. Ce séjour s'avère fort bénéfique pour celui qui va devenir le premier Canadien français à accéder au poste de premier ministre du Canada.