Lieu historique national du Canada Louis-S.-St-Laurent

L'Organisation des Nations Unies

Sigle de l'ONU Sigle de l'ONU
© Parcs Canada

L'Organisation des Nations unies (ONU) est constitué en 1945. Cet organisme international veille à sauvegarder la paix et la sécurité dans le monde, et à instituer entre les nations une coopération économique, sociale et culturelle.

En 1945, Louis S. St-Laurent occupe la fonction de ministre des Affaires extérieures. Il reconnaît l'utilité de l'ONU mais doute de son efficacité en temps de guerre. Aussi propose-t-il, lors de la conférence de fondation de l'ONU à San Francisco, au printemps 1945, que l'organisme soit pourvu d'une force pour le maintien de la paix. Une force qui veillerait à l'application de propositions soumises par l'Assemblée générale.

St-Laurent à l'ONU, en 1947 St-Laurent devant l'assemblée générale des Nations unies, en septembre 1947
© Parcs Canada

Dans son premier discours à l'ONU en octobre 1946, il revient sur cette idée. Plus tard, alors qu'il sera premier ministre, St-Laurent appuiera sans relâche les efforts de son ministre des Affaires extérieures, Lester B. Pearson, jusqu'à la création effective de cette force au milieu des années 1950, lors de la crise de Suez . La contribution canadienne au dénouement de cette crise vaudra à L. B. Pearson le prix Nobel de la paix.

Dès le début de l'ONU, le Canada a contribué de près à la création des différentes structures de cette organisation. Il a aussi rendu plusieurs services au conseil de sécurité, au conseil économique et social de même qu'à d'autres organismes constituants. Aujourd'hui, il participe tout particulièrement aux travaux de l'ONU touchant le commerce, l'espace, les eaux territoriales et les multinationales.

Sources :

Holmes, John W, « Organisation des Nations unies », L'encyclopédie du Canada, Montréal, Éditions internationales Alain Stanké, vol. 2, 1987.

Quinn, Majella et Claude Marcil, Louis-S. St-Laurent, jurisconsulte, homme politique et chef d'État canadien, Ottawa, ministre des Approvisionnements et Service Canada, 1982, 47 p.

Thomson, Dale C, Louis St-Laurent : Canadien, Montréal, Le Cercle du Livre de France, 1968, 570 p.